Top

Syrie : Pékin s’oppose toute intervention sous prétexe humanitaire

le 4 mars 2012 à 20:47 

La Chine a appelé toutes les parties en Syrie à cesser «inconditionnellement» les violences et a refusé toute ingérence «humanitaire».

Un haut responsable du ministère chinois des Affaires étrangères «presse le gouvernement syrien et les parties concernées à cesser immédiatement, complètement et inconditionnellement tous les actes de violences, particulièrement les violences contre des civils innocents», a rapporté l’agence de presse officielle chinoise.

La Chine, pays ayant bloqué avec la Russie toutes les tentatives de faire adopter à l’ONU des résolutions condamnant la répression de la révolte en Syrie, a en outre répété qu’elle refusait toute ingérence sous prétextes «humanitaires». La Chine a répété qu’elle était opposée à toute ingérence dans les affaires intérieures de la Syrie menée «sous le prétexte de questions humanitaires».

«La Chine désapprouve toute intervention armée ou toute pression pour un changement de régime en Syrie», a rapporté l’agence de presse officielle chinoise, citant un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad, à la mi-mars, les violences ont fait plus de 7 500 morts, selon l’ONU.
Vendredi dernier, le CICR et le Croissant-Rouge syrien (CRAS) avaient envoyé sept camions transportant une aide urgente aux habitants du quartier, mais le convoi n’a pas encore été autorisé à pénétrer dans le quartier. Les autorités ont avancé des raisons de sécurité, en particulier la présence de bombes et mines sur la chaussée. «Aucune de nos équipes n’était entrée samedi après-midi dans ce quartier et les autorités n’ont pas autorisé l’entrée des aides.

Nous sommes toujours en négociation « , a affirmé le porte-parole du CICR à Damas, Saleh Dabbakeh. Le chef des opérations du CRAS, Khaled Erksoussi, a confirmé qu’aucune équipe n’était entrée à Baba Amr. «Les autorités nous ont fait savoir que l’accès nous était interdit pour des raisons de sécurité», a-t-il ajouté.

Dans une première réaction officielle à la prise de Baba Amr, le quotidien gouvernemental As Saoura affirmait hier samedi: «Les services compétents ont rétabli la sécurité et la sûreté dans le quartier de Baba Amr après l’avoir désinfecté des groupes terroristes armés.»

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Le quartier a été soumis à un pilonnage systématique de l’artillerie, avant que les forces régulières ne le prennent d’assaut. Sur le plan politique, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a affirmé que la mission de Kofi Annan, nouvel émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie, serait «d’obtenir un cessez-le-feu, de mettre fin à la violence et d’aider à une solution politique» par le biais d’un «dialogue politique».

Je vous invite à regarder cette vidéo qui nous livre son point de vue, excellent analyse :

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom