Top

Présidentielle 2012 : Ce boycottage à Hollande serait une rumeur

le 6 mars 2012 à 6:08 

Une bien étrange rumeur perturbe depuis quelques jours la campagne présidentielle. En effet, de nombreux dirigeants européens auraient décidé de se liguer contre le candidat socialiste François Hollande qui serait victime d’un véritable boycott de la part de nombreuses chancelleries européennes.

Le Parti socialiste a vivement réagi samedi soir à une information de presse selon laquelle la chancelière Angela Merkel et d’autres dirigeants européens se sont entendus pour refuser de recevoir François Hollande. «Angela Merkel en fait trop !», a déclaré dans un communiqué l’un des secrétaires nationaux du PS, Jean-Christophe Cambadélis. Il commentait une information du magazine allemand Der Spiegel à paraître aujourd’hui, selon laquelle Mme Merkel et ses homologues italien, Mario Monti, espagnol, Mariano Rajoy, et britannique, David Cameron, se sont entendus pour refuser de recevoir M. Hollande, que les sondages donnent vainqueur du président sortant Nicolas Sarkozy à la présidentielle.

«Ce boycott est à la fois peu amical, peu acceptable et peu rentable sur le plan électoral. Car l’hostilité de la chancellerie a peu de chance de trouver un écho positif chez nos compatriotes. Elle prend d’ailleurs un risque inconsidéré», écrit le responsable socialiste. Mais Berlin a rapidement démenti hier que des dirigeants européens conservateurs se soient mis d’accord pour ne pas recevoir le candidat socialiste à la présidentielle, comme l’affirme l’hebdomadaire Der Spiegel.

«Chaque chef du gouvernement européen choisit indépendamment si et comment il souhaite recevoir M. Hollande. En Allemagne, il n’y a pour le moment aucun rendez-vous de prévu avec la chancelière Angela Merkel», a indiqué une porte-parole du gouvernement allemand. Le moins que l’on puisse dire est que si François Hollande venait ainsi à être élu en mai prochain comme l’annonce tous les sondages, l’Europe serait confrontée à une étrange situation. Surtout que depuis des décennies l’amitié particulière franco-allemande est la pierre angulaire de la collaboration européenne.

Le risque que prend Merkel en soutenant coûte que coûte Sarkozy aux dépens des autres candidats est tout bonnement celui de déstabiliser l’équilibre européen. Un risque qui ne semble pas inquiéter plus que cela la chancelière allemande, mais qui au vu de la situation politique actuelle en France, est des plus réels.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

Une réponse à “Présidentielle 2012 : Ce boycottage à Hollande serait une rumeur”

  1. Claudec 6 mars 2012 10:30

    Présidentielle 2012 : Le boycottage de Hollande serait une rumeur. Ça n’en fait qu’une de plus, que les socialistes ont eu l’idée de faire courir, à leur propre sujet cette fois. La force de l’habitude en somme. Les procédés de la dialectique marxiste-léniniste, à la pratique desquels se sont trop souvent limités le PS et sa presse, depuis des années, tournerait-elle au réflexe ?

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom