Top

Présidentielle 2012 : Marine Le Pen est-elle toujours raciste et antisémite ?

le 11 avril 2012 à 17:32 

Si le Front National a longtemps été considéré, et l’est encore par beaucoup, comme un parti raciste et antisémite les choses ont largement évolué ces dernières années avec la mise en avant progressive de Marine Le Pen tandis que son père se faisait plus discret.

Et si aujourd’hui les adversaires politiques du FN continuent à conspuer le parti d’extrême droite et à lui apposer toutes sortes de qualificatifs tous plus négatifs les uns que les autres, il semblerait que l’électorat français soit lui plus attentif aux discours et aux changements opérés au sein du parti frontiste. L’un des changements les plus notables est l’ouverture sans précédent du parti envers la population juive de France que Marine Le Pen veut convertir à sa cause.

Longtemps considéré comme le premier ennemi de la communauté israélite française, aujourd’hui le FN veut se présenter comme son meilleur défenseur. Il est vrai que cela fait plusieurs années déjà que Marine Le Pen caresse les juifs français dans le ses du poil et sa rencontre il y a quelques mois avec l’ambassadeur israélien à l’ONU lui a permis de crédibiliser, un petit peu, ses efforts. Et si de nombreux représentants de la communauté juive française tels que le CRIF (Conseil eeprésentatif des institutions juives de France) ou encore le Grand Rabbin de France continuent à mettre en garde et à critiquer violemment le FN, les électeurs eux semblent plus à même de croire aux changements promis par la présidente du Front National.

C’est ainsi que malgré la haine que lui vouent certaines associations juives tels que l’UEJF (l’Union des étudiants juifs de France), d’autres semblent s’ouvrir aux discours de Marine Le Pen. C’est ainsi que l’Union des Français Juifs soutient depuis quelques mois sans réserve la candidate frontiste. Une réalité qui dérange de nombreuses associations juives de gauche. Car le vote juif plus que tout autre apporte toujours en Occident une caution morale pour le candidat qu’il choisit.

Aux États-Unis, le vote juif même s’il est assez minime en termes de «voix» est au contraire très important politiquement parlant. Le candidat pouvant se prévaloir d’avoir pour lui le vote juif aura indéniablement un avantage et cela Marine Le Pen tente de le transposer en France.

Ainsi si elle espère arriver à convaincre ne serait-ce qu’une partie de l’électorat juif de voter pour elle, elle pense pouvoir faire taire tous ceux qui l’accusent, elle et son parti, d’antisémitisme. Une accusation sérieuse qu’elle traîne depuis des années et dont elle est bien décidée à se débarrasser en conquérant l’électorat juif.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

2 Réponses à “Présidentielle 2012 : Marine Le Pen est-elle toujours raciste et antisémite ?”

  1. datala 11 avril 2012 13:02

    Les choses sont moins simples.
    Il existe aussi en Israel une extrême droite qui prône le concept de « peuple élu » dans la même idéologie que « race supérieure ».
    Il y a aussi un rouleaux compresseur de censure, au nom du génocide de la deuxième guerre mondiale, qui fait que toute personne qui critique la politique impérialiste d’Israel est aussi taxé de « anti-sémite »;
    Ce lobby de propagande est aussi actif en France et dans pas mal de pays européens.
    L’une des peurs d’Israel est que constatant, une forte immigration d’origine musulmane en Europe, celle-ci puisse avec le temps, obtenir un écho politique pour infléchir la politique des pays Européens dans un registre moins tolérant.
    Il est donc de l’intérêt d’Israel, d’être favorable à des partis d’extrême droite en Europe, pourvu qu’ils soient anti-musulmans.
    Un autre intérêt de la politique d’impérialisme d’Israel serait, que tout les juifs du monde reviennent en Israel, pour légitimer sa politique de colonisation sauvage avec plus de monde.
    ..
    Il semble que Mme Lepen ai bien compris cette situation.
    Vu que le crédo du front national est d’avoir un bouc émissaire à désigner, cela est compatible avec ses ambitions nationalistes.
    D’un point légal elle ne peut pas afficher de racisme sur les nord africains, c’est illégal. Donc elle tourne autour du pot en sautant sur le moindre prétexte visible de la religion musulmane, comme, les prières de rue, le hallal, le voile, la burka etc……
    C’est à dire donner une importance nationale à certains problèmes non représentatifs des musulmans en majorité.
    Sarkozy l’y aide en plus.
    ..
    La meilleure preuve étant qu’elle fait plus de zèle sur une religion en particulier que sur d’autres. Car si on cherche avec le même zoom on peut trouver.

    Alors est-elle ou non anti-sémite/raciste ?
    Je n’en sais rien, je ne la connais pas personnellement.
    Son programme l’est-il ?
    Je pense que de manière déguisée oui.
    Et encore une fois Israel a tout à gagner que les musulmans soient diabolisés en Europe et que les juifs soient incités à retourner en Israel.
    Elle l’a compris d’ou une résistance modéré des mouvements proche de droite juifs.

  2. CAILLE BERNARD 11 avril 2012 11:04

    enrichissant

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom