Top

Enlèvement des diplomates algériens : L’intervention militaire à Gao, ultime recours ?

le 13 avril 2012 à 6:29 

Sept jours après l’enlèvement des sept diplomates algériens à Gao, Mali, parmi lesquels le consul Boualem Sias, il n’y a toujours pas de nouvelles.

Le rapt revendiqué le 7 avril dernier par le Mouvement Unicité et Jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) semble ne pas s’acheminer vers un proche dénouement. Face à cette situation, l’Algérie a installé une cellule de crise afin de suivre l’évolution de l’affaire. De leur côté, les fous de Dieu, les terroristes vétérans de l’Afghanistan, semblent déterminés à aller jusqu’au bout. Une intervention militaire pour libérer les sept otages algériens serait un «suicide» et l’Etat Algérien en est conscient.

Présentement, une intervention militaire des troupes spéciales algériennes, qui sont en alerte, semble être l’ultime recours, dans le cas où toutes les portes menant à une issue rapide restent fermées. Hautement entraînées à ce genre de situation, les unités d’élite auraient déjà élaboré un plan pour libérer les sept diplomates algériens des mains de leurs ravisseurs (les terroristes du MUJAO), mais l’intervention ne serait pas sans risque. Toutefois, la grande question qui se pose aujourd’hui c’est de savoir où sont détenus les sept diplomates algériens ?

Au Nord du Mali ou peut-être sont-ils déjà au Niger ou même au Tchad ? Il est important de savoir que généralement les terroristes salafistes ne gardent jamais leurs otages au même endroit. Tous les trois ou quatre jours, les otages sont transférés dans un autre lieu. Une tactique «prudente» mise en place par les terroristes afin d’éviter les représailles. Il est très difficile donc de localiser le lieu de détention des sept otages algériens et encore plus difficile de les libérer.

L’immensité du désert du Sahel complique une tentative de libération des otages algériens, et les terroristes ont une parfaite connaissance de la région. Autre fait important, les autorités algériennes semblent ne pas vouloir investir le marais malien, car les conséquences d’une action militaire pourraient être fatales aux troupes spéciales algériennes et aux otages. Alors que reste-t-il à faire pour libérer les otages ?

Négocier avec les ravisseurs ? Faire pression sur les Touaregs du MNLA ?

La situation est critique pour les autorités algériennes. Sur ce plan, il est important de rappeler qu’un même scénario a déjà été vécu par l’Etat Algérien en 2005, en Irak, lorsque des terroristes d’Al Qaida avaient enlevé deux diplomates algériens avant de les exécuter quelques semaines après.

Allons-nous vers le même sort ?

Les sept diplomates algériens seront-ils exécutés par les terroristes du Mouvement Unicité et Jihad en Afrique de l’Ouest ? Ou négocient-ils leur libération en échange de chefs notoires détenus par l’Algérie ? Les ravisseurs exigeront-ils une rançon ?

Beaucoup de questions qui trouveront peut-être des réponses dans les jours à venir. Il faut retenir une chose : l’Algérie n’acceptera ni le paiement d’une rançon ni la libération d’un chef notoire, tel qu’El Para, dans l’éventualité où les ravisseurs posent ces conditoins. La voie militaire paraît aujourd’hui la plus rentable contre les sbires d’Abou Gaâgaâ, chef du MUJAO, mais pas dans l’immédiat. Mais cette solution militaire comporte des risques pour l’Algérie et pour les otages.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

2 Réponses à “Enlèvement des diplomates algériens : L’intervention militaire à Gao, ultime recours ?”

  1. kemikem 14 avril 2012 00:33

    Salam à vous tous il y a des symboles qui ont fait et défait des gouvernements d’autres gagné une guerre où rendre la liberté à tout un peuple il y a des symboles qui ont données du courage et le surpassement de soi reverser des tyrans je suis Algérien et mon histoire est celle de la guerre d’Algérie Si seulement ils savaient la naissance de notre drapeau représente plusieurs décennies de sacrifices plusieurs générations de résistants de combattants et 132 de souffrances de spoliations de séquestres d’internement collectives de tortures de disparitions de plusieurs générations dans le sang et la douleurs et grace à lui après 1962 et prêt de huit années de combats plusieurs pays ont obtenues leurs indépendance sans tirés un seul coup de feu ou une seul âme sacrifiés aujourd’hui ont peut dire haut et fort notre fierté car les Algeriens se sont battus pas seulement pour eux mais aussi pour les autres pays injustement dominés et sans nous ils n’aurait pas eux leurs liberté aussi facilement acquis se symbole sera à jamais gravé dans la mémoire des hommes  sur plusieurs générations et dans différents coins du monde libre et comprend bien que ses diplomates Algériens kidnapper représente ce symbole et aux détracteurs d’une intervention vous voulez remettre cela en question sachez que s’il fallait raser la totalité du nord Mali pour les ramener vivant ou mort je le ferais sans hésitations car il y a des symboles auxquels on ne touche pas et là je vous parle pas de sept diplomates mais d’un million et demi de martyrs voila ce que représentent  à mes yeux mes sept frères  Algériens alors oui il faut aller les chercher et par qu’importe les moyens et pour cela même si il faut faire appel aux coté le plus obscur de notre âme

  2. amine touaibi 13 avril 2012 14:29

    je pense que en ce moment l’état algerien négocie secrétement avec les ravisseurs en vue de libérér les otages ce n’est pas tache facile il faut qu’on gardent notre sang froid ( il faut savoir qu’une intervention militaire méme dans le cas ou elle réussirais a fair évacuer les otages ferais de ces terroristes la des martyrs et donnera l’occasion au terroriste de recruter encor plus en leur disant ( vous voyais il font le sale boulot des pays occidentaux ) je pense que la meilleur des choses a fair c’est de tout faire pour négocier et essayer d’obtenir la libération de nos diplomates par une voie pacifique
    l’action militaire .par ce que trop risqué doit être laissé comme dernier recours

    une solution pacifique me parais la plus sage sans pour autant céder au chantage.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom