Top

Présidentielle 2012 : La stratégie de Nicolas Sarkozy mène t-il vers la défaite ?

le 17 avril 2012 à 6:14 

Si l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy se veut confiante dans les chances de son candidat de remporter dans quelques semaines un second mandat, il semblerait qu’en réalité les choses soient bien différentes. En effet, certaines sources affirment que l’équipe de campagne montre des signes de doute et de lassitude.

Visiblement, la stratégie adoptée par le candidat n’est pas soutenue par tous et divise au sein même du camp Sarkozy.

Par ailleurs, la confiance affichée par l’UMP serait plus de l’ordre de la tentative d’auto-persuasion que d’une confiance réelle et sincère. La stratégie choisie ces derniers mois est remise en question par une partie de l’équipe de campagne qui n’apprécie pas la nouvelle ligne adoptée par Sarkozy.

La droitisation presque à l’extrême du candidat-président crée certaines scissions parmi ses troupes. Certains l’exhortent à un rapide recentrage avant qu’il ne soit trop tard, tandis que d’autres le poussent à durcir encore plus, si possible, son discours pour séduire l’électorat frontiste. Or, non seulement cette stratégie ne semble pas fonctionner mais il semblerait qu’elle éloignerait un électorat plus mesuré et surtout très indécis qui pourrait ainsi choisir le vote socialiste comme dernier recours face à un Nicolas Sarkozy qui s’est beaucoup «lepénisé» ses dernières semaines.

Et s’il est vrai que Marine Le Pen a connu elle-même un certain succès ces derniers temps, courir à tout prix dernière son électorat n’est peut-être pas la stratégie la plus adaptée pour lui subtiliser des voix. Certains conseillers de Sarkozy auraient préféré que leur candidat essaie plutôt de conquérir les voix du Centre, de ceux qui, conscients que François Bayrou ne sera jamais président pourraient donner par dépit leurs voix à Hollande.

Ce sont ces voix-là qu’une partie de l’équipe de campagne de Sarkozy aurait préféré interpeller et convaincre. Sarkozy de son côté persuadé de passer le premier tour affirme à ses troupes qu’une nouvelle campagne débutera au soir du 22 avril et qu’il aura le temps de réadapter son discours pour brasser plus large et surtout pour séduire les indécis. Reste à voir si d’ici-là les tensions internes qui opposent ses différents conseillers ne vont pas déséquilibrer une campagne déjà branlante et semble-t-il assez peu efficace au vu des derniers sondages qui donnent toujours Hollande gagnant au premier comme au second tour.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom