Top

Mali : Des hommes de foi se mobilisent contre Al Qaïda

le 18 avril 2012 à 6:23 

Sur le plan sécuritaire, la Mauritanie a renforcé la coopération avec les pays voisins, notamment l’Algérie, considérée comme un modèle dans la lutte antiterroriste.

Combattre le terrorisme, notamment au Sahel où Al Qaida au Maghreb semble devenir plus coriace, nécessite la «collaboration» de l’ensemble de la société civile. Dans cette optique, la Mauritanie, pays voisin de l’Algérie, s’est impliquée dans ce combat à long terme.

A cet effet, une délégation mauritanienne conduite par des responsables des services de renseignement et des personnalités religieuses très respectées en Mauritanie, a séjourné à Alger dans le cadre d’un séminaire organisé par l’Unité de fusion et de liaison (UFL).

Lors de ce séminaire, la Mauritanie a présenté sa stratégie militaire, économique, sociale et religieuse pour lutter contre le phénomène du terrorisme. Une stratégie vivement soutenue par l’Algérie à qui les pays de la région du Sahel ont rendu hommage pour les efforts consentis pour consolider ses relations avec ses homologues sahéliens. Tout comme l’Algérie, la Mauritanie est déterminée à combattre sans répit le terrorisme.

En effet, la délégation mauritanienne qui a participé au séminaire de lutte contre la radicalisation au Sahel, organisé conjointement par l’Unité de fusion et de liaison et le CAERT du 8 au 10 avril, a présenté une communication sur la stratégie sécuritaire adoptée pour faire face à la montée en puissance du courant extrémiste. Ladite stratégie vise, selon le représentant de la Mauritanie à l’UFL, à contrer les activités terroristes de l’AQMI et des groupes liés au crime organisé, à travers le renforcement du dispositif sécuritaire, la réinsertion des repentis, la prise en charge de la jeunesse et la mise en place d’un plan socio-économique.

Sur le plan sécuritaire, la Mauritanie a renforcé la coopération avec les pays voisins, notamment l’Algérie, considérée comme un modèle universel dans la lutte antiterroriste. Aussi, la Mauritanie a adhéré au CEMOC (Comité d’Etats-majors opérationnel conjoint), et à l’Unité de fusion et de liaison (UFL) en 2010, dans le but de consolider les efforts régionaux de lutte antiterroriste. L’Unité de fusion et de liaison organise dé-sormais la sensibilisation au Sahel. Le représentant de la Mauritanie au sein de l’UFL s’est félicité, en marge du séminaire d’Alger, de la qualité du travail assuré par l’Unité en matière d’échange de renseignement et d’information.

Il a, par ailleurs, appelé les partenaires extrarégionaux à soutenir la stratégie des pays du Sahel visant à faire face à la menace sécuritaire qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis le déclenchement des événements de la Libye qui a engendré une circulation illicite d’armes de tous calibres.

S’agissant des résultats du séminaire sur la radicalisation, une autre source proche du dossier de la lutte contre le terrorisme au Sahel a révélé que l’Unité de fusion et de liaison est en train d’établir une liste des personnalités religieuses et autres acteurs influents de la société civile, qui participeront aux campagnes de sensibilisation des populations au Sahel.

A rappeler que le séminaire d’avril a vu la participation d’une cinquantaine de personnalités de la sous-région sahélo-sahélienne (oulémas, universitaires, journalistes, parlementaires et experts en sécurité) qui ont débattu durant trois jours des modalités et perspectives de la sensibilisation au Sahel. Les participants sont issus de plusieurs pays concernés par l’insécurité (Burkina Faso, Tchad, Nigeria, Niger, Mauritanie et Soudan).

Plusieurs acteurs de la société civile algérienne ont pris part à ce séminaire, entre autres des imams ayant contribué à la sensibilisation contre le terrorisme en Algérie, des chercheurs et des experts. Les délégations présentes au séminaire ont accordé un intérêt particulier à l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme, notamment à travers la contribution des médias dans ce cadre. Le rôle de «Radio Coran» a été fortement apprécié par les participants, d’autant plus que ce vecteur médiatique a pu capter l’attention des auditeurs au-delà de l’Algérie.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom