Top

Présidentielle 2012 : Ces dix candidats au premier tour, leurs points communs

le 19 avril 2012 à 6:27 

C’est dans moins de quatre jours qu’aura lieu le tant attendu premier tour des élections présidentielles françaises.

Un scrutin à l’enjeu très important tant la France est aujourd’hui à un tournant et tant les dix candidats en lice semblent différents les uns des autres. Mais à y regarder de plus près certaines dissemblances s’estompent rapidement pour ne laisser apparaître que les points communs que partagent certains d’entre eux. C’est ainsi que les candidats du Front de Gauche (FDG) et du Nouveau parti Anticapitaliste (NPA) et de Lutte Ouvrière, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud ont des programmes qui dans les grandes lignes projettent une cohérence commune.

Leur combat contre le capitalisme ou encore leur volonté de promouvoir les ouvriers et les basses classes en général sont l’un des très nombreux aspects de la politique qu’ils partagent. Néanmoins, le NPA et LO refusent tout ralliement officiel au FDG à cause des accointances qui existent entre le parti de Mélenchon et le parti socialiste.

En effet, le NPA et LO ont toujours cherché à se distancer du PS qui ne représente pour eux rien de mieux qu’une copie à gauche de l’UMP. Le FDG au contraire s’est dit très tôt prêt à soutenir, le cas échéant, le candidat socialiste François Hollande si ce dernier en avait besoin pour battre Nicolas Sarkozy au second tour.

D’ailleurs, une haine farouche pour l’actuel président est l’apanage que partagent quasiment tous les candidats à la présidentielle. Pas l’un d’entre eux n’oublie en effet de mentionner que l’un des grands enjeux de ce scrutin est de faire partir coûte que coûte Nicolas Sarkozy de l’Élysée.

Pour sa part, le candidat de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan défend des positions économiques très similaires de celles de Marine Le Pen qui veut comme lui sortir la France de l’UE ainsi qu’un retour à la monnaie nationale.

La présidente du Front Nationale qui a également vu son programme concernant l’immigration et la sécurité être largement repris par le président sortant qui espère ainsi fédérer l’électorat d’extrême droite avec celui de la droite traditionnelle dans l’espoir de faire mentir les sondages et battre François Hollande. Ce dernier favori des sondages n’est toutefois pas à l’abri d’une surprise car au final les résultats des sondages devront laisser la place aux résultats des urnes. Or, personne ne peut réellement prévoir quel sera le choix des Français. Encore trop d’incertitudes et de paramètres sont à prendre en compte pour affirmer savoir quels sont les deux candidats qui seront retenus pour le second tour.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom