Top

Présidentielle 2012 : le 1er tour s’annonce serré entre Hollande et Sarkozy

le 21 mars 2012 à 20:02 

A un mois du premier tour de l’élection présidentielle en France, l’écart se resserre dans les sondages entre les deux favoris, François Hollande (PS) et Nicolas Sarkozy, laissant prévoir une fin de campagne indécise actuellement marquée par la crainte d’amalgame entre Islam et fanatisme suite aux fusillades de Toulouse et de Montauban.

Donné vainqueur le 6 mai (deuxième tour de l’élection) par 56% contre 44% ou 55%-45% selon presque toutes les enquêtes d’opinion, le candidat socialiste dispose toutefois d’une marge de sécurité pour le second tour, tant les intentions de reports de voix du centre et de l’extrême droite vers Nicolas Sarkozy sont aujourd’hui très faibles.

Focalisée jusque-là en grande partie sur le « duel » Hollande – Sarkozy, la campagne va désormais prendre un autre visage en raison de l’égalité de temps des parole entre les candidats dans les médias audiovisuels.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a de son côté décidé de prolonger l’application de sa décision de ne pas décompter les temps de parole et les temps d’antenne des candidats et de leurs soutiens lorsqu’ils se rapportent aux évènements de Toulouse, suite auxquels les candidats sont suspendu leur campagne et annulé tous leurs meetings respectifs.

Signe de la persistance d’un fort clivage droite-gauche, François Hollande et Nicolas Sarkozy devraient être choisi le 22 avril au soir pour la finale du 6 mai tant l’écart est large entre eux et les autres candidats, tous devancés de 10 points au moins : Marine Le Pen pour l’extrême droite, François Bayrou pour le centre et Jean-Luc Mélenchon pour le front de gauche.

La plupart des enquêtes donnent au coude-à coude les candidats PS et UMP, compte tenu des marges d’erreur.

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Après avoir alterné hausse et baisse en janvier-février, le président sortant a retrouvé quelque peu à la mi-mars le total des intentions de vote dispersées en début d’année entre plusieurs candidats de son camps éliminés ou qui se sont retirés entre-temps.

Sur la moyenne des sondages, François Hollande connait un tassement depuis l’entrée en campagne du président sortant le 15 février mais demeure en tête. Il oscille actuellement entre 27 et 33%, Nicolas Sarkozy entre 26 et 28 % , Pour l’institut de sondage Ipsos, le candidat socialiste « subit la concurrence directe » de Jean-Luc Mélenchon qui lui a pris un point dans les quinze derniers jours.

A l’inverse, crédité de 17 à 17 %, Marine Le Pen oscille entre la stabilité et baisse, selon les enquêtes. Ces déperditions se font au profit de Nicolas Sarkozy qui a puisé dans les thèmes traditionnels de l’extrême droite en déclarant qu’ « il y a trop d’étrangers sur notre territoire », brandissant l’argument de l’intégration qui, selon lui, « fonctionne de plus en plus mal ».

L’institut de sondage Ipsos, fait par ailleurs une hypothèse non encore vérifiée selon laquelle une partie du « vote populaire » en faveur de Marine Le Pen se détournerait d’elle au profit de Jean-Luc Mélenchon « ce qui pourrait compliquer la tâche de Nicolas Sarkozy », selon le sondage qui considère qu’elle pourrait aussi compliquer la tâche de François Hollande qui pourrait pâtir au second tour de moins reports de voix d’électeurs que François Bayrou.

La campagne présidentielle a franchi une étape décisive avec l’annonce lundi dernier par le Conseil constitutionnel de la liste officielle des candidats habilités à participer au premier tour le 22 avril prochain. Ils seront dix à briguer l’Elysée en 2012.

Eva Joly (Europe Ecologie-Les Verts), Marine Le Pen (Front national), Nicolas Sarkozy (UMP), Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), François Bayrou (MoDem), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) et François Hollande (PS) selon leur ordre de tirage au sort, qui comptera pour l’affichage et la présentation des bulletins de vote figurent parmi les dix candidats ayant rassemblé au moins 500 signatures d’élus dûment validées par le conseil.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

Une réponse à “Présidentielle 2012 : le 1er tour s’annonce serré entre Hollande et Sarkozy”

  1. Aleexandre 21 mars 2012 21:11

    Mais de quoi parlez-vous, lorsqu’on sait que Sarkozy n’ira pas au second tour…

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom