Top

Sahara Occidental : Les États-Unis désavouent le Maroc

le 22 mai 2012 à 6:19 

L’ambassadeur des Etats-Unis à Alger a affirmé, hier, que le département d’Etat américain apporte son soutien à Christopher Ross. Une position qui désavoue Rabat suite au retrait de confiance dont a fait l’objet l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental.

Christopher Ross jouit toujours du soutien et de la confiance de l’administration américaine. L’ambassadeur des Etats-Unis à Alger l’a confirmé, hier, en exprimant un «yes» ferme et appuyé. L’affirmation de Henry S. Ensher intervient cinq jours après la décision prise par le roi du Maroc de retirer sa confiance en l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental. Rabat avait accusé Christopher Ross d’user «dans plusieurs cas (…) d’une méthode déséquilibrée et partiale». «Les comportements contrastés de M. Ross s’écartent des grandes lignes qui ont été tracées par les négociations dans le Conseil de sécurité.

Pour cela, le Maroc a décidé de retirer sa confiance», avait alors été chargé d’annoncer le gouvernement marocain à travers un communiqué. En fait, une semaine avant l’annonce de cette décision, le ministre marocain des Affaires étrangères, Saad Eddine El Othmani, était reçu à Washington par le sous-secrétaire d’Etat américain, William Burns. Lors de la discussion, le représentant de Mohammed VI a plaidé le renvoi du représentant personnel du secrétaire général de l’ONU. Une option à laquelle s’est opposé catégoriquement William Burns.

Cette position officielle a d’ailleurs été réitérée trois jours plus tard par le porte-parole du Département d’Etat lors d’un briefing consacré à la rencontre entre les deux responsables. «Le sous-secrétaire Burns a affirmé que les Etats-Unis continuent d’appuyer les efforts visant à trouver une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara occidental, ainsi qu’au processus de négociation des Nations unies dirigé par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, l’ambassadeur Christopher Ross. Rabat savait à l’avance que Washington s’opposerait au renvoi de Christopher Ross.

En agissant de la sorte, Mohammed VI est allé à l’encontre de la volonté d’un des principaux protagonistes dans la gestion politique et diplomatique du dossier sahraoui. Après avoir perdu l’appui de son principal allié, le désormais ex-président français Nicolas Sarkozy, voilà que le roi du Maroc subit un désaveu flagrant de la part de l’administration Obama. De son côté, Mohamed Abdelaziz a estimé, hier, que le retrait de confiance envers Christopher Ross est un signe de «la confusion et l’échec subi par le Maroc dans sa stratégie de colonisation». Rappelons que le Front Polisario avait apporté son soutien total à l’envoyé personnel de Ban Ki-moon. Une position que partage également l’Algérie, pays ayant le statut d’observateur dans le processus de règlement de ce dossier.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

5 Réponses à “Sahara Occidental : Les États-Unis désavouent le Maroc”

  1. LAIGNEL jeanclaude 24 mai 2012 21:35

    il n’y a qu’une solution qui a l’aval de la majorité des pays ce sont les résolutions de l’ONU avec pour finalité la décolonisation du Sahara Occidental c’est au peuple Saharaouis de décider de son avenir point barre

  2. mohammed 23 mai 2012 21:40

    Je suis content que le Maroc met au bord de la touche ce sioniste de cristoffer. Tout comme James Baker, il a défendu l’état sioniste d’Israél à coup de bec. Ce qui me désole dans cette histoire, c’est le comportement des hertiers du FLN qui portent atteinte à la mémoire des martyrs pour composer avec des sioniste. Pire encore, ils accordent à Ross des actions à la SONATRAC qui n’a de nationale que les dividendes qu’empochent la junte militaire algérienne, alors que, nous, le peule, arrivons difficilement à joindre les deux bouts. Le peuple a le droit de connaitre les parts de Ross dans cette société.

    Abdelkader, réveilles toi.

  3. une connerie 23 mai 2012 12:51

    LE jour ou alger se melere de ses problemes internes , le conflit du sahara maroco-marocaine prendera fin , a vous voir s exciter sur ce sujet , on se demande si on vous orientes pas expret vers ce probleme pour eviter de voir la realite de votre pays en face….une realite pas tres satisfaisante!!
    contre la colonisation ,pourtant on vous voit tres rare au sujet de la palestine…..

  4. Rebel 23 mai 2012 07:09

    c’est pluto a ton roi d’etre honete et quil arete cette colonisation s’en ai trop la

  5. rafik 22 mai 2012 09:53

    Quelle logique ! Vous faites de la propagande a almouradia ou quoi ?
    Et baker est ce qu il a ete desavoue par l administration US? Non ! Et malgre cela il a ete mis a la touche pour ce dossier !
    Alors soyez honnete comme jounaliste ! Ca vous rehaussera !

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom