Top

Les législatives font des ministres en sursis

le 23 mai 2012 à 18:23 

Le Premier Ministre fraîchement élu, Jean-Marc Ayrault, a annoncé la semaine dernière que les ministres qui ne seraient pas élus devraient quitter le gouvernement.

C’est une vieille tradition de la Cinquième République, et le Premier Ministre n’a pas dérogé à la règle. Les ministres se présentant à des élections locales qui ne seraient pas élus (ou réélus) ne pourront rester au gouvernement… si du moins la gauche obtient la majorité à la chambre basse.

On se souvient qu’en 2007, Nicolas Sarkozy avait aussi fait ce choix. Et il avait dû se séparer d’Alain Juppé juste nommé à la tête d’un grand ministère de l’écologie, car battu dans sa circonscription de Bordeaux face à Michèle Delaunay (aujourd’hui à son tour ministre).

Alors, dans le nouveau gouvernement, il y a deux cas de figure. Ceux qui se retirent pour parer un éventuel échec dans un premier temps. C’est le cas de Najat Vallaud-Belkacem qui s’est, peu après l’annonce d’Ayrault, retirée de la course de la 4e circonscription du Rhône, jugée plutôt dangereuse pour la gauche. D’autant plus que la Ministre des Droits de la Femme et porte-parole du gouvernement a déjà perdu une première fois face à Dominique Perben, au même endroit. Un retrait que la droite n’a pas tardé à dénoncer comme « un manque de courage » (Christian Jacob).

Il y a ceux à côté qui se jettent à l’eau, même si le terrain est miné, comme la ministre déléguée chargée des personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti dans les Bouches du Rhône ou Stéphane le Foll, ministre de l’agriculture et de l’agro-alimentaire,  dans l’ancienne circonscription de François Fillon dans la Sarthe.

D’autres ministres ne sont pas pour autant sortis d’affaire, comme Marisol Touraine, Pierre Moscovici ou Jérôme Cahuzac, tous dépendants de la légitimité d’une élection pour rester au gouvernement où, comme on l’a vu la semaine dernière, les places sont chères.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom