Top

La bonne surprise de « Marine Le Pen » avec près de 18 % de voix

le 24 avril 2012 à 6:08 

Si la victoire de François Hollande au premier tour de l’élection présidentielle française n’a étonné personne, le score de près de 18% de la candidate du Front National, Marine Le Pen a été la véritable surprise de ce premier vote.

Surtout que depuis quelques semaines de nombreux observateurs et médias affirmaient que l’effet «Marine» se dissipait fortement laissant même envisager que le FN n’arrive que quatrième, voire cinquième, de ce scrutin. Mais les électeurs français ont apporté un cinglant démenti à ces affirmations et ont au contraire prouvé que l’extrême droite en France se portait mieux que jamais.

D’ailleurs, Marine Le Pen et son entourage qui refusent l’épithète d’«extrême droite» déclarent qu’ils sont désormais la nouvelle droite française et que c’est à eux maintenant d’assurer le rôle de l’opposition face à la gauche.

Le but non dissimulé de Marine Le Pen étant d’ailleurs de faire éclater l’UMP pour former un nouveau bloc de droite dont elle serait le moteur. Un bloc de droite qui serait le remplaçant de celui qui existe autour de Nicolas Sarkozy. Ce dernier qui avait jusqu’au bout construit sa campagne pour séduire les partisans et les sympathisants du FN a été dépassé par son projet en crédibilisant les positions et les valeurs prônées par le parti frontiste.

En effet, en voulant s’approprier les thèmes de campagne de Marine Le Pen pour le jour J, Nicolas Sarkozy a oublié qu’en se faisant il offrait au contraire une seconde tribune aux idées du FN. Une stratégie dont a largement bénéficié la candidate frontiste qui est aujourd’hui considéré par de plus en plus de Français comme une candidate lambda loin de la diabolisation à outrance dont avait fait les frais son père durant des décennies. De plus, le catastrophique bilan du premier mandat du président ne l’a pas aidé à convaincre les électeurs de lui faire confiance pour cinq nouvelles années. Visiblement, le temps où l’on pouvait tromper inlassablement les électeurs est révolu.

À l’époque de l’internet et de l’information continue, il n’est plus possible pour les gouvernants de cacher ou de minimiser leurs scandales et leurs échecs. Mais peut-être que plus que tout les électeurs ont voulu signifier qu’ils étaient surtout prêts à de grands changements comme ceux préconisés par Marine Le Pen. Cette dernière plaide pour une rupture assez radicale que cela soit sur le plan économique (la sortie de l’euro) ou encore sociale (baisse de plus de 80% de l’immigration).

D’ailleurs, en comptabilisant les voix accordées au Front National et au Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, l’on obtient un score supérieur à celui de François Hollande, démontrant s’il le fallait encore que les Français veulent du changement, de véritables bouleversements et non plus de petites mesurettes comme celles présentées dans les programmes des grands partis traditionnels. Certains affirment ainsi d’ores et déjà qu’aux prochaines élections de 2017 Marine Le Pen pourrait créer une surprise encore plus importante réunissant non seulement encore plus de voix mais en étant également, si rien ne change dans la situation politique économique et sociale de la France, présente au second tour.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom