Top

Algérie. Mohamed-Larbi Ould Khelifa nouveau président de l’assemblée

le 27 mai 2012 à 1:29 

Mohamed-Larbi Ould Khelifa a été plébiscité samedi après-midi, à main levée et à la majorité lors d’une séance plénière, président de l’Assemblée populaire nationale (APN) pour un mandat de cinq ans au titre de la 7ème législature.

Candidat unique, Ould Khelifa, élu du parti du Front de libération nationale (FLN) dans la circonscription électorale d’Alger, succède ainsi à Abdelaziz Ziari. Ould Khelifa a été plébiscité notamment par les députés du parti du FLN et ceux du Rassemblement national démocratique (RND), alors que les élus du Parti des travailleurs (PT) se sont retirés de la salle, se disant « non concernés » par l’élection du président de l’Assemblée.

Les députés du Front des forces socialistes (FFS) ont, quant à eux, contesté cette élection, estimant nécessaire la mise en place du règlement intérieur de l’Assemblée avant de procéder à l’élection de son président.

Réagissant à cette contestation, Ould Khelifa a indiqué que la question du règlement intérieur de l’Assemblée sera prise en charge ultérieurement conformément à la loi en vigueur.

 

Agé de 74 ans, M. Ould Khelifa a occupé plusieurs fonctions au sein de l’Etat, notamment secrétaire d’Etat chargé de la Culture et des Arts populaire, puis secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement secondaire et technique dans les années 80 dans le gouvernement dirigé par feu Mohamed Ben Ahmed Abdelghani.

Membre du comité exécutif du FLN de 2005 à 2010, le Dr Ould Khelifa, élu dans la circonscription électorale d’Alger, a été le seul candidat du parti à briguer la présidence de l’APN.

Pour le Dr Ould Khelifa, la culture et le savoir sont les clés de la modernité et l’éducation et la formation les éléments essentiels pour préparer la société à se projeter dans l’avenir. Il plaide pour le renforcement de l’usage de la langue arabe et l’utilisation de la langue française pour servir les intérêts nationaux et les défendre.

M. Ould Khelifa est la septième personnalité à occuper le poste de président de l’APN depuis les premières élections législatives de 1977, après MM. Rabah Bitat, Abdelaziz Belkhadem, Abdelkader Bensalah, Karim Younès, Amar Saadani et Abdelaziz Ziari.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom