Top

Israël abandonne sa propagande anti-iranienne

le 28 avril 2012 à 11:06 

Après les services secrets américains et israéliens, c’est au tour d’actuels responsables de l’État israélien en exercice de clamer que l’Iran n’a pas décidé de se doter de la bombe atomique.

Dans une interview au quotidien israélien Haaretz, le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Benny Gantz, rompt avec la rhétorique habituelle des dirigeants israéliens en affirmant que les responsables iraniens ne décideront pas de franchir le dernier pas pour la production d’armes nucléaires. «On peut dire qu’il s’agit d’une nouveauté», affirme Ely Karmon, chercheur en problématique stratégique et en contre-terrorisme au centre interdisciplinaire de Herzliya (Israël).

«Jusqu’ici, les dirigeants israéliens préféraient parler de risque imminent concernant le nucléaire iranien.» «Si le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, le veut, son pays ira de l’avant dans l’acquisition de la bombe atomique, mais la décision doit être prise en premier», ajoute toutefois le militaire. En d’autres termes, l’Iran continue d’enrichir de l’uranium à 3,5 %, ainsi qu’à 20 %, ce que lui autorise le Traité de non-prolifération nucléaire dont il est signataire (contrairement à Israël, à l’Inde et au Pakistan, NDLR). Mais la République islamique n’a pas pris la décision d’enrichir à 90 %, seuil auquel elle pourrait rapidement accéder et qui lui permettrait une utilisation militaire de l’uranium.

«Je pense qu’il s’agirait d’une énorme erreur et je ne pense pas que l’ayatollah Khamenei voudra franchir ce pas supplémentaire», souligne le général Benny Gantz à Haaretz. «Les dirigeants iraniens sont composés de gens très rationnels.» Des propos qui tranchent avec les traditionnelles déclarations des dirigeants israéliens affirmant que le compte à rebours est lancé avant que les ayatollahs n’envoient sur l’État israélien leurs bombes atomiques. Néanmoins, le chef d’état-major admet qu’une «telle capacité nucléaire dans les mains de fondamentalistes islamistes, qui pourraient à un certain moment se livrer à d’autres calculs, est dangereuse».

Pour le chercheur Ely Karmon, l’annonce israélienne est «peut-être le signe que les Israéliens sont en train de se ranger sur la position américaine». Même s’il rejette catégoriquement la possibilité d’une République islamique nucléaire, Barack Obama assure que la diplomatie a encore une chance en Iran. C’est dans cette optique qu’il a accueilli en mars dernier à Washington le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, afin de le dissuader de procéder à des frappes préventives sur les sites iraniens.

C’est également dans cette perspective qu’a été organisée, il y a deux semaines à Istanbul, la «réunion de la dernière chance» entre les grandes puissances et l’Iran, censée convaincre Téhéran de renoncer à la bombe. Dans les faits, cette rencontre n’a abouti qu’à l’organisation d’un second round de discussions, le 23 mai prochain à Bagdad. Mais elle a eu le mérite de rétablir un semblant de contact entre les deux parties… et de retarder une éventuelle attaque israélienne. Car c’est le second enseignement du jour.

En février dernier, le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, «évoquait sa crainte de voir Israël attaquer l’Iran au printemps», en avril, mai ou juin», disait-il. Aujourd’hui, «les déclarations israéliennes impliquent qu’il n’y aura pas d’interventions israéliennes sur les sites iraniens, au moins dans les prochains mois», note Ely Karmon.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

Une réponse à “Israël abandonne sa propagande anti-iranienne”

  1. Saïd 3 mai 2012 16:58

    Il est facile, en habitant dans une démocratie de critiquer l’unique démocratie du moyen-orient.

    En attendant Israel a été attaqué tant de fois car il est un état Juif (et rien d’autre) qu’il est normal qu’ils se méfient du dernier état Hitlerien au monde.
    (Au passage je suis un immigré Iranien; et après dix ans à apprendre que les juifs sont des sous êtres, j’ai juste constaté les faits : eux ils peuvent s’exprimer et le racisme ne guide pas leurs actes)

    Par contre je suis surpris qu’un petit blanc qui fume des pilons défende un état ouvertement raciste

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom