Top

Tunisie : La grande discorde dans les mosquées

le 29 avril 2012 à 6:55 

Cette vidéo choc a été diffusée sur les réseaux sociaux. Elle s’est propagée comme un feu de brousse en ce samedi 28 avril. Lieu de prières, de sérénité, voici que des disputes, retentissent dans nos mosquées, perturbant le recueillement des croyants, qui croyaient se rapprocher en ses lieux sacrés, de la divinité.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous n’avons pas d’indications précises sur la localisation de cette mosquée, où des Tunisiens se bousculent, vocifèrent, et semblent à deux doigts de se bagarrer. Mais ce spectacle est désormais presque habituel. Il pourrait demain avoir lieu dans presque n’importe quelle mosquée de Tunisie.

Le ministère des affaires religieuses, M. Noureddine Khadmi, n’a-t-il pas avoué que plus de 400 lieux de culte, sont entre les mains de groupes salafistes ? Le ministre n’a-t-il pas lui-même avoué que la situation était même «grave» dans plus de 50 mosquées tunisiennes ? Ainsi, à Sidi Bouzid, au berceau de la Révolution tunisienne, un lieu de prière a été rebaptisé Kandahar par les habitants. C’est dire que ceux qui occupent désormais les lieux n’ont pas grand-chose à voir avec le sens de la modération traditionnellement tunisien.

Faudrait-il venir en groupes, avec de préférence des amis plutôt musclés, pour qu’ils puissent servir à l’occasion de gardes du corps, pour prier dans nos mosquées ? Pis : faudrait-il se résoudre à ne plus prier dans nos lieux de culte, pour éviter ces spectacles si peu conformes à l’éthique et à la religion islamique ? Ceux qui veulent visiblement semer la discorde arriveront-il à vider les mosquées des Tunisiens croyants et pratiquants ? Ceux qui font du contrôle des mosquées un enjeu politique réussiront-ils là où même Ben Ali a échoué ? Allons-nous laisser les disciples des Talibans Afghans dilapider notre héritage Zeitounien séculaire ?

A l’époque de la dictature, de nombreux croyants étaient fichés, et souvent même brimés. Ce qui n’a pas empêché nos mosquées de drainer toujours plus de citoyens, désireux de s’acquitter de leurs devoirs religieux. Mais voici que certains groupes qui font le forcing pour se faire accepter des croyants risquent de diviser la communauté, en alimentant la discorde. Parviendront-ils à vider peu à peu nos lieux sacrés de leurs fidèles et habitués ?

Source de Moez E.K : Mag14.com

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom