Top

Le téléchargement illégal, un vrai problème ?

le 16 avril 2014 à 11:05 

telechargement-illegal_@lavoixdunord

Le projet de loi Création n’est pas encore présenté au Conseil des ministres mais le président de la SACD semble déjà en avoir pris connaissance. Devant cette réalité, certains observateurs critiquent le poids du lobby des industries culturelles dans le processus d’élaboration des textes législatifs. Que les premiers concernés par les futures mesures, soient également les premiers informés n’est toutefois  pas forcément choquant. Qui plus est, les industries culturelles et créatives (ICC) ne constituent pas un bloc monolithique, notamment sur la question du téléchargement illégal…   

Les critiques pleuvent sur la rue de Valois. En première ligne évidemment, Lionel Maurel, co-fondateur de la Quadrature du net. Pour lui, « le pouvoir politique et les représentants des industries culturelles ne prennent même plus la précaution de préserver au moins les apparences de la démocratie ». Cet ardent défenseur de la liberté sur internet oublie sans doute dans sa contestation systématique, les sages réflexions du philosophe Jean-Jacques Rousseau qui considèrait déjà à son époque que la liberté « implique le devoir de respecter les droits d’autrui ».

 Tout est bon pour critiquer la notion de droit d’auteur… Cependant cette notion n’est pas vraiment le guide de l’action des ICC. D’ailleurs, au sein de cet ensemble, une divergence de points de vue existe comme le prouvent encore les récentes déclarations de la chaîne HBO : « Game of Thrones est la série la plus piratée au monde. Eh bien, vous savez, c’est mieux qu’un Emmy Award  » !

De surcroît, les ICC ne sont pas ces méchants conservateurs que nous décrit le libertaire de la Quadrature du Net. Pour preuve Vincent Maraval, producteur du film sur DSK avec Gérard Depardieu démontre que les professionnels savent s’adapter à leur temps. En effet, il expliquait dans une interview au journal Le Monde : « En France, comme la loi interdit la simultanéité de la salle et de la VoD, on a fait le choix d’Internet ».

Enfin Lionel Morel oublie sans doute qu’Aurélie Filippetti n’est pas la plus farouche défenseuse de la propriété intellectuelle… En effet, dans la mission qu’elle avait confié à Pierre Lescure, elle avait notamment demandé au chef d’entreprise de « produire des conclusions sur les termes d’une lutte efficace contre les pratiques illégales », il faut ici insister sur « la lutte efficace »… Par ailleurs, dans la consultation lancée par la commission européenne, la Ministre avait rappelé  sa volonté  de « réformer le mécanisme de réponse graduée »…

Photo: Reviewer.lavoixdunord.fr/

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom