Top

Le budget culture s’amincit en 2014

le 29 septembre 2013 à 8:23 

3423656_3_4545_la-ministre-de-la-culture-aurelie-filippetti_c4b3882cb2e73a2cc7bbe7d671ff1563Les réductions de dépenses mentionnées dans le projet de loi de finances pour 2014 concernent principalement les grands établissements culturels, les aides à la presse et l’audiovisuel public.

A 7,26 milliards d’euros, le budget 2014 du ministère de la Culture et de la Communication affiche une baisse de 2% par rapport à celui de cette année, selon le projet de loi de finances présenté mercredi 25 septembre en conseil des ministres.

Dans la continuité du précédent budget, les économies concernent les grands établissements culturels, «les plus solides», selon les explications du cabinet de la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, à l’AFP. Le Louvre, Orsay, le Centre des monuments nationaux, l’Opéra de Paris, voient ainsi leur subvention baisser. Leur fonds de roulement est également ponctionné, comme en 2013.

«Ces économies nous permettent de tenir les engagements de la ministre, notamment la priorité donnée à l’éducation artistique et culturelle (+15% à 38,2 millions d’euros) et aux moyens de l’enseignement supérieur» (+7% à 249 millions, y compris bourses), indique-t-on au cabinet d’Aurélie Filippetti. Les crédits du spectacle vivant, un des engagements de François Hollande en 2012, sont en hausse de 1,3%, à 355,4 millions. Un coup de pouce est donné aux arts plastiques avec des crédits en hausse de 6% à 32,8 millions.

Au total, les grands établissements contribuent à hauteur de vingt millions d’euros aux économies, dont la moitié provient de leurs fonds de roulement. Le Centre national du cinéma (CNC) est à nouveau mis à contribution, avec une nouvelle ponction de 90 millions sur son fonds de roulement après 150 millions l’an dernier. En revanche, l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles bénéficiera d’une dotation de 20 millions lui permettant d’accroître son offre de produits aux industries du secteur.

Toujours au chapitre des économies, les dotations à l’audiovisuel public sont réduites de 38 millions d’euros, en partie sur les dépenses de fonctionnement et en partie en ponction de la trésorerie. Autre baisse des dépenses, les aides à la presse qui sont réduites de 56 millions d’euros, dont 32 millions de moins versés par l’Etat à La Poste pour aider au transport postal des journaux.

Le détail des différents postes de ce budget n’était pas encore disponible mercredi 25 septembre en début d’après midi, et rien n’était encore précisé concernant le livre et les bibliothèques.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom