Top

Le sport, produire des exemples pour la société ?

le 31 octobre 2013 à 14:04 

unnamedCombien de posters sont affichés dans la chambre de nos enfants avec des sportifs, à chacun son préféré, vénérant tous leurs stars comme des idoles. Pourtant, ils ne sont pas des saints, loin s’en faut ! Entre les envolées lyriques de Nicolas Anelka et les mimiques explicites de Samir Nasri, les bleus nous ont montré différentes facettes du sportif de haut niveau, au cours de leurs dernières compétitions. Cependant, il ne faut pas non plus juger une profession au regard de quelques exemples poussés sur le devant de la scène médiatique. En effet, on ne compte plus les sportifs qui s’engagent au-delà du combat sportif, dans l’action des fondations ou des associations. Certains par exemple, le Doha Goal Forum qui préconise l’instauration d’une taxe Tobin pour financer le sport amateur.

Le sport et le modèle de l’ascenseur social

Les sportifs font pleinement partie de la société civile, il arrive que certains se politisent comme Yannick Noah, qui a soutenu François Hollande pendant sa campagne présidentielle. D’autres encore, poursuivent jusqu’au bout  leur engagement et entrent en politique, c’est notamment le cas de David Douillet. Après avoir milité des années aux côtés de Bernadette Chirac pour l’opération « pièces jaunes », le quintuple champion olympique s’est présenté à la députation.

Beaucoup de champions sont par ailleurs d’origine modeste. Ce modèle de réussite sociale a notamment été rendu possible grâce à une politique publique du sport ambitieuse. Elle permet notamment à tous les Français d’avoir accès à des installations de qualités, et de faire vivre le réseau amateur à travers les actions des fédérations.

Une ambition réaffirmée ; améliorer la gouvernance du sport

Malheureusement, cette prise en charge du sport n’est pas la même partout autour du globe. Pour certains, cette défaillance provient essentiellement d’un défaut de gouvernance à l’échelle mondiale. Dans une récente tribune du Huffingtonpost, Richard Attias dénonce entre les lignes, la mise à l’écart que subissent les pays émergents des institutions, comme le Comité International Olympique (CIO).

L’objet du Doha Goal Forum est justement de pallier cette carence. En proposant une taxe Tobin du sport, les organisateurs souhaitent mettre en avant la valeur de la solidarité au cœur du sport moderne. C’est en particulier pour développer le sport amateur et faire en sorte que tous les pratiquants bénéficient des retombées créées par cette activité.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom