Top

Un membre de l’ETA sous les verrous

le 5 juillet 2012 à 10:36 

« Mugica », 54 ans, était recherché depuis longtemps déjà pour sa participation présumée à un projet d’assassinat de l’ancien chef du gouvernement espagnol José Maria Aznar.

Juan Maria Mugica Dorronsoro de son vrai nom, surnommé la « Mugica » vient d’être arrêté après des années de cavale. En 2001, la tentative d’attentat qui devait être le point d’orgue du mouvement basque armé ETA, avait tourné court, les armes n’ayant pas fonctionné. L’homme faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen, et était accusé d’avoir fait partie d’un commando chargé de transporter des missiles qui devaient servir à l’attentat contre José Maria Aznar.

C’est donc ce mercredi, après une longue cavale, que « Mugica » est battu lors d’une opération menée en coopération avec la Garde civile espagnole, près de Pau. Il avait réussi à esquiver une précédente intervention policière en janvier 2010. Une arrestation, comme un nouveau coup dur pour l’organisation, l’ETA est désormais très affaibli.

Avec son arrestation, ce sont 18 membres actifs de l’ETA qui ont été interpellés. Sept depuis le 26 juin en France, à Londres et au Pays basque espagnol. Le groupe à l’origine de 40 attentats et 829 morts depuis leur existence, avait officiellement annoncé en octobre 2011 qu’il renonçait à la violence.

Ce matin, le directeur général de la police, Ignacio Cosido, a répété « le message est très clair. Nous irons les chercher, où qu’ils soient. Les terroristes de l’ETA seront arrêtés un par un jusqu’à la disparition totale. »

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

Les commentaires sont fermés.

Bottom