Top

La prostitution n’est pas admise dans les quartiers les plus chauds de Toulouse

le 14 juillet 2014 à 12:15 

prostitutionJean-Luc Moudenc, le nouveau maire UMP de Toulouse affirme  «  ne pas combattre le phénomène » mais il veut juste « faire régner la tranquillité publique ».

La nouvelle mesure a été appliquée lundi dernier dans le but de faire profiter « la tranquillité » aux riverains. Selon l’arrêté municipal, « Il est interdit aux personnes livrant à la prostitution de stationner ou de se livrer à des allées et venues répétées sur les rues… » Toutes personnes surprises de prostitutions seront sanctionnées par une amende de 38 euros. L’arrêté municipal vise cinq secteurs à savoir la gare de Matablau et les Ponts-Jumeaux. « Il ne s’agit pas de combattre le phénomène de la prostitution, mais nous devons faire régner la tranquillité publique » déclare Jean-Luc Moudenc. « Il s’agit de soulager ces quartiers en tension afin d’éviter que ça éclate » explique-t-il. « C’est juste un arrêté populiste et électoraliste pour faire propre dans la ville, » ajoute-t-il.

La pénalisation ne s’applique pas aux clients mais juste aux prostitués et à leur réseau.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom