Top

Twitter : Après avoir semé la panique à la Maison Blanche, le réseau social renforce sa sécurité

le 24 avril 2013 à 15:13 

BIjUoKVCAAA9_kO« Urgent : deux explosions à la Maison Blanche. Barak Obama blessé. » C’est ce qu’à déclaré un tweet lancé sur le compte officiel de l’Associated Press (AS). Les marchés boursiers américains s’effondrent. En deux minutes, le Dow Jones Industrial Average perd 145 points. Pourtant, pas l’ombre d’une explosion à Washington.

Le tweet avait en réalité été lancé par des pirates sur le fil Twitter de l’agence AS. Celle-ci a été forcée de suspendre son compte le temps de régler le problème. Le tout avant de pouvoir signaler le hacking : « Le compte Twitter de l’AP a été suspendu après avoir été hacké. Le tweet à propos de la maison blanche était faux ».

Depuis lors, le réseau social s’est lancé dans un projet de renforcement de la sécurité des comptes de ses utilisateurs. Il s’agirait notamment d’un système de double anthentification.

Le principe consiste en un double mot de passe. Le premier, celui qui a été choisi lors de la création du compte, serait accompagné d’un second qui sera envoyé, par exemple, par sms. Le propriétaire du compte Twitter confirmera ainsi son identité, tandis que si quelqu’un tente de se connecter à votre place, vous le saurez.

Le système est déjà en place dans certaines banques ou sur certains sites d’achats en ligne. Le site de micro-blogging travaillerait donc dessus et le testerait en interne.

Le compte de l’AP est loin d’être le seul a avoir été piraté. La BBC s’était vue hackée par les membres d’une armée syrienne électronique, tout comme le compte des Observateurs de France 24. Burger King et Jeep ont également connu le même sort.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom