Top

Les pompiers se réorganisent pour lutter contre les appels « polluants »

le 26 juin 2014 à 16:17 

Pompiers_appels_polluantsSelon un dernier communiqué de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), 96% des appels passés aux pompiers ne concerneraient pas une demande de secours ni un appel à l’aide. Appels fantaisistes ou simples erreurs de numéro, ces appels « polluants »  représentent une perte de temps considérable pour les sapeurs-pompiers qui souhaitent désormais se concentrer sur l’urgence.

Ainsi, comme l’a expliqué lors d’une conférence de presse le lieutenant-colonel Samuel Bernès, chef du bureau de la communication de la BSPP, « 96% des appels reçus sur le 112 sont des appels de poche, il n’y a personne au bout du fil ». Une proportion incroyable composée à la fois d’appels inutiles sur le 18, le numéro français pour les pompiers, et sur le 112, le numéro d’urgence européen. Les appels vers ce numéro européen créé en 1996 arrivent donc directement chez les pompiers. Or, comme il est paramétré à l’avance sur les smartphones, les appels ont explosé en même temps que le nombre de ces téléphones.

Un problème sérieux en terme d’efficacité puisqu’il monopolise à lui seul trois opérateurs présents nuit et jours pour gérer ces appels « polluants » et bloque les lignes indisponibles pour les vrais appels au secours.

Devant la nécessité de se réorganiser pour mieux faire face à ce phénomène qui peut handicaper le bon déroulement des secours, la brigade de Paris a donc mis au point un « arbre d’aide à la décision » grâce auquel les opérateurs du centre opérationnel des pompiers pourront apporter des réponses aux problèmes de santé et éviter ainsi « de faire partir une équipe par réflexe ». Un progrès non négligeable pour le général Domanski, médecin chef des services de santé de la BSPP, qui rappelle que rien que pour l’année 2013, sept vies ont été sauvées grâce à des conseils de massage cardiaque prodigués au téléphone par les pompiers.

Crédits photo : Bobby H

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom