Top

Affaire Bedos / Le Pen : l’humoriste relaxé

le 30 mai 2014 à 5:21 

Bedos_Lepen_injurePoursuivi pour injures par la présidente du Front national à la suite d’une chronique publiée en janvier 2012 dans l’hebdomadaire Marianne, l’humoriste et chroniqueur politique Nicolas Bedos a été relaxé ce mercredi par le tribunal correctionnel.

En effet, traitant Marine Le Pen de « salope fascinante » dans un article datant du 14 janvier 2012 et concernant les expulsions menées sous la présidence Sarkozy, Nicolas Bedos s’était vu attaqué en justice par la présidente du Front National au même titre que le directeur de la publication du journal Mariane, Maurice Szafran.

Lors de l’audience en avril, l’avocat de la présidente du Front National, Wallerand de Saint-Just, avait estimé que cette chronique « n'(était) pas drôle » et qu’elle était « l’expression d’une opinion politique », cadre dans lequel on ne peut pas « utiliser l’injure objective de « salope » ».

Mais comme l’a défendu la procureure en charge du dossier, les propos de Nicolas Bedos sont à placer ici « dans le registre de l’humour, de la caricature qui autorise l’outrance ». celle-ci avait donc demandé la relaxe de l’humoriste. La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a suivi, estimant qu’il était « parfaitement clair pour tout lecteur que la chronique en cause se situe dans un registre aux accents délibérément provocateurs et outranciers, revendiqué comme tel ».

Crédits photo : Georges Seguin

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom