Top

Assurance emprunteur : l’esprit de la loi serait-elle respectée ?

le 31 juillet 2014 à 21:25 

immobilierLe texte de loi sur l’assurance emprunteur comporte une faille. Les banques l’utiliseraient-elles pour « oublier » les avancées mises en place dans la mesure ?

La loi Hamon de la consommation est appliquée ce samedi 26 juillet 2014 et doit marquer une révolution dans le cadre de l’assurance emprunteur. La nouvelle mesure « donne au  consommateur le droit, pendant les douze mois suivant la conclusion du prêt, de substituer une autre assurance emprunteur à celle de la banque » annonce Assurland.

Le droit de rétractation a été intégré dans la loi pour faire face à l’hégémonie des banques qui occupent près des 80% des ventes de contrat d’assurance emprunteur en France obligatoire lors de la demande d’u prêt immobilier. Les banques utilisent leur position pour inciter l’emprunteur à souscrire leur produit. La petite faille de la loi Hamom « permettrait à la banque de s’opposer à la substitution de son assurance par une autre assurance si ses garanties ne sont pas meilleures ou au moins aussi bonnes que celle de la banque », ajoute Assurland.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 4,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Assurance emprunteur : l’esprit de la loi serait-elle respectée ?”

  1. Gérard 1 août 2014 19:05

    Si l’emprunteur n’est ps dupe, il devrait pouvoir s’en sortir à pouvoir changer d’assurance emprunteur. La Loi Hamon rend cela possible pour l’emprunteur, si les banquiers sont résistants, il ne faut rien lâcher.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom