Top

Les banques espagnoles ont-elles besoin de l’aide européenne ?

le 8 juin 2012 à 8:50 

Le secteur bancaire espagnol est en crise. Selon l’agence de notation Standard & Poor’s, les banques ibériques devraient essuyer des pertes record, de l’ordre de la centaine de milliards d’euros. Le FMI chiffre ces dommages à 40 milliards. L’aide européenne semble inévitable.

Madrid, qui se refuse à une quelconque intervention de l’Europe, est pourtant face à un mur. A quelle hauteur les banques espagnoles sont-elles endettées ? C’est la question qui agite depuis plusieurs semaines déjà les marchés financiers.

Standard & Poor’s a donc estimé ce jeudi, que les banques espagnoles devraient connaître des pertes chiffrées entre 80 et 110 milliards d’euros.

Depuis l’éclatement de la bulle immobilière en 2008, l’économie espagnole est au plus mal. Le non-remboursement de prêts liés à cette économie en deuil, a creusé un trou dans le secteur bancaire.

Selon l’agence, « La pression monte pour que les banques espagnoles augmentent leurs provisions face à ces pertes potentielles » et ajoute « elles auront donc besoin de capitaux supplémentaires, ce qui augmenterait en conséquence la probabilité d’un soutien de l’UE au gouvernement espagnol ».

Le FMI, quant à lui, rapporte dans son enquête à paraître le lundi 11 juin, que les banques espagnoles ont besoin de 90 milliards d’euros. Mais les établissements en bonne santé sont capables de supporter financièrement une partie de cette somme. Le FMI estime alors  qu’il manque 40 milliards d’euros à couvrir.

Madrid souhaite uniquement une aide pour son secteur bancaire, pas un renflouement global, comme l’ont été ceux de l’Irlande, le Portugal ou la Grèce plus récemment. Mais ce sauvetage financier, peut-il être uniquement porté par l’État espagnol ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom