Top

2017 : les ventes de cigarettes ont reculé en France

le 9 janvier 2018 à 12:57 

Concernant la consommation de tabac et de cigarettes, l’année 2017 aura été une année de baisse selon un premier bilan établi par Logista France, fournisseur de la quasi-totalité des buralistes. Il s’agit du premier constat, qui arrive un an après l’entrée en vigueur du paquet neutre en France.

Au cours de l’année passée, au total, 44,26 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes dans l’hexagone, cela correspond à une baisse des ventes de cigarettes en France de 1,48 %. Cette baisse est dans la continuité globale, car en 2016, les ventes de cigarettes avaient déjà enregistré une baisse de 1,2 % en volume, et même si 2015 avait affiché une hausse 1 %, elle était la première depuis 2009. 2014 et 2013 ont enregistré des baisses plus significatives avec respectivement 5,3 % et 7,5 %.

Même constat pour le tabac à rouler, qui a enregistré en 2017 une baisse de 5,66 % en volume, en raison d’une hausse de fiscalité sur ce produit en février. Globalement, sur l’année passée, les livraisons de tabac (cigarettes, tabac à rouler, cigares et tabac à mâcher) sont en baisse de 2,16 %.

Comme toujours, ces chiffres sont diversement commentés par les acteurs de la santé ou les professionnels du secteur du tabac. Le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière regrette, que « sur l’ensemble de l’année, une baisse de près de 1,5 % des ventes de cigarettes est médiocre et c’est pour cela qu’il faut des mesures nouvelles, fortes, comme le sera la hausse de 1 euro pour les paquets de cigarettes en mars prochain« .

De son côté, Philippe Coy, président de la confédération des buralistes explique, que « le marché légal baisse, mais qu’on ne se trompe pas dans l’interprétation, ça n’a pas forcément de lien avec la baisse de la prévalence tabagique. Les gens n’arrêtent pas de fumer, c’est en revanche bien le marché parallèle qui est pointé du doigt par tous les acteurs du secteur« .

Quoiqu’il soit, il faut rappeler concernant la consommation de tabac, que le gouvernement a prévu des augmentations successives pour atteindre, d’ici novembre 2020, un prix de 10 euros le paquet de vingt cigarettes. La prochaine hausse, de 1,10 euro par paquet, est prévue pour mars. Sans oublier tout de même, qu’en France, 80 % du prix du tabac est constitué de taxes, 8,74 % reviennent aux buralistes, et le solde aux fabricants.

Crédit photo : Ron Cruz

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom