Top

Pôle Emploi : 1,6 millions d’embauches en 2012

le 10 mai 2012 à 10:21 

L’enquête « Besoins en main-d’œuvre 2012 » publiée aujourd’hui par Pôle Emploi semble plutôt rassurante concernant les futures embauches et surtout leur quantité. Il semblerait que les entreprises sont susceptibles de plus recruter en 2012.

Mais cette augmentation des recrutements est tout de même sujette à caution.

L’enquête fait état de 1.608.700 projets de recrutement dans l’année, un nombre en hausse de près de 4,3% par rapport à 2011, répartis dans les 27 régions de métropole et en Outre-Mer.

Mais le pourcentage d’entreprises qui recruteraient en 2012 est en baisse. 17,7% en 2012 contre 18% en 2011 ou encore 19,7% en 2010. 415.800 employeurs sont susceptibles de recruter en 2012 contre 428.400 en 2011.

Au niveau des secteurs, l’agriculture et l’industrie agroalimentaire est en tête avec une propension à recruter de 20,2%. Suivent les services (19%), l’industrie manufacturière (18,4%), la construction (15,5%) et le commerce (14,1%).

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Le premier vivier de recrutement est, comme en 2011, l’hôtellerie-restauration avec 14% des projets, en hausse de 1 point par rapport en 2011. En général, les activités de services concentrent à elles seules 65% des besoins de recrutement.

En volume, ce sont les métiers du secteur agricole qui priment, mais avec une très forte saisonnalité, pour un total de 85.054 projets de recrutement. Les besoins de main-d’œuvre saisonnière sont en baisse de 3% par rapport à 2011 à 36%.

Parmi les établissements recruteurs, 49,7% proposeraient un CDI et 37,9% un CDD de moins de six mois.

Cependant, les employeurs ont des difficultés à recruter dans 43% des cas, en hausse de 5 points par rapport à 2011. 684.600 emplois potentiels pourraient être concernés par cette difficulté.

Il n’y aurait pas assez de demandeurs d’emplois chez les serveurs, les cuisiniers, les aides à domicile ou encore les cueilleurs dans l’agriculture.

Les ingénieurs informatiques se trouvent à la dixième position avec quelques 62,3% des projets de recrutements jugés difficiles par les recruteurs. En cause : inadéquation des profils aux postes, pénurie de candidats, difficultés liées aux conditions de travail ou encore déficit d’image de l’entreprise, du secteur ou du poste même.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom