Top

Matières premières : la crise Grecque ébranle les cours

le 19 juin 2011 à 16:40 

Les matières premières sur les principaux marchés mondiaux continuaient de pâtir d’inquiétudes quant à la solidité de la reprise économique mondiale et de la prudence des investisseurs, exacerbée par l’aggravation de la crise budgétaire en Grèce.

Les prix du pétrole ont fini la semaine à la baisse, le baril tombant à son plus bas niveau en près de quatre mois, à New York, le marché s’inquiétant des répercussions de la crise Grecque sur la demande d’énergie. A Londres, sur l’Intercontinental Exchange, le baril de Brent de la mer du Nord, à échéance août, est descendu à 113,21 dollars contre 118,26 dollars une semaine plus tôt.

Sur le New York Mercantile Exchange, (Nymex), le baril de « light sweet crude », pour livraison en juillet, terminait a terminé à 93,01 dollars, contre 99,39 dollars le vendredi précédent. Les prix des matières premières échangées à Londres, ont connu des fortunes diverses cette semaine, le sucre résistant aux turbulences des marchés, tandis que le cacao et le café reculaient de concert, plombés par la crise Grecque.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de sucre blanc, pour livraison en août, cotait 720,90 livres sterling vendredi, contre 722,50 livres le vendredi précédent pendant que sur NYBoT-ICE Américain, la livre de sucre brut, pour livraison en octobre, cotait 25,02 cents contre 24,36 cents pour le contrat de juillet une semaine plus tôt.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en septembre, s’affichait à 1.831 livres sterling vendredi, contre 1.857 livres durant la semaine précédente, alors que sur le NYBoT-ICE Américain, le contrat pour livraison en septembre valait 2.908 dollars contre 2.987 dollars contre une semaine plus tôt.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en septembre se negociait à 2.404 dollars vendredi contre 2.511 sept jours auparavant, tandis que sur NYBoT-ICE, la livre d’arabica pour livraison en septembre cotait 254.10 cents à New York contre 263.70 cents la semaine dernière. Les prix du maïs, du blé et du soja chutaient  fortement cette semaine à Chicago, des conditions météorologiques plus favorables aux cultures aux Etats-Unis et en Europe apaisant les inquiétudes du marché de l’offre.

Le boisseau de maïs, (environ 25 kg), pour livraison en juillet terminait à 7,0025 dollars vendredi, contre 7,86 dollars une semaine plus tôt sur le Chicago Board of Trade. Alors que le contrat de soja pour livraison en juillet reculait à 13,33 dollars, contre 13,87 dollars sept jours plus tôt, le boisseau de blé à échéance juillet tombait à 6,7225 dollars, contre 7,5925 dollars. Le contrat à échéance septembre a fini la semaine à 7,08 dollars.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

2 Réponses à “Matières premières : la crise Grecque ébranle les cours”

  1. Sébastien 21 juin 2011 11:11

    Je ne pense pas que la crise Grecque ébranle les cours des matières premières ou des actions. D’ailleurs le CAC se reprend et les matières premières reviennent au cours du mois dernier, comme le pétrole : http://www.forexpros.fr/commodities/brent-oil-historical-data

    L’impact semble limitée et la corrélation difficile à démontrer.

  2. joe coe 19 juin 2011 17:11

    Bonjour la rédaction,

    La corrélation entre indices et matières premières est assez net. Le rôle de la Grèce dans tout ça est à mon avis plutôt limité.
    Je pense qu’il vaut mieux regarder du coté des pays émergents et de la chine en particulier.

    Je pense que tous les prétextes seront bons pour désormais voir une baisse globale sur les matières premières.
    Je vais jusqu’à penser que nos politiques anticipent ce scénario en mettant au centre des réunions du G20 la flambée des prix des matières premières.
    Quoi de plus noble dans l’esprit du citoyen lambda que d’avoir réussi à faire baisser les coûts des denrées alimentaires.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom