Top

Huchon visé par la chambre régionale des comptes

le 25 octobre 2013 à 9:03 

Jean-Paul-Huchon_pics_390Jean-Paul Huchon tient la région Ile-de-France depuis déjà 14 ans. Hier visé pour ses déboires judiciaires, il est aujourd’hui critiqué par la chambre régionale des comptes dans deux rapports pour une gestion assez hasardeuse des fonds publics.

Le premier rapport pointe un problème délicat et malheureusement très développé dans les lycées franciliens, à savoir l’absentéisme massif et pas toujours justifié des agents techniques chargés de l’entretien des lycées. En tout, 8 145 agents du service public absents en moyenne un mois par an ! La CRC évalue le préjudice financier d’un tel absentéisme à une perte de 40,3 millions d’euros par an. D’autres éléments comme une application incohérente des avancements et des promotions des agents de la région sont aussi pointés du doigt par la région. En bref, une gestion calamiteuse du personnel avec des conséquences néfastes pour les finances régionales. Un autre rapport torpille la réglementation incohérente pour l’attribution des subventions aux crèches. Pour résumer, une inflation réglementaire « inopérante » qui mène à une sophistication croissante des conditions d’attribution des subventions.

La CRC n’est pas la seule à pointer du doigt le président socialiste de la région Ile-de-France. Trois élus de l’opposition UMP francilienne dénonce les « gabegies de la majorité rose-rouge-verte » de la région en s’en prenant tout particulièrement à Jean-Paul Huchon et à Cécile Duflot. Déjà condamné à six mois et à60 000 euros d’amendes pour « prise illégale d’intérêts », on l’accuse aujourd’hui de gaspiller les fonds publics en arrosant le Chili (payspour lequel Jean-Paul Huchon aune affection toute particulière) de subventions pour des projets parfois assez farfelus comme un spectacle sur l’historique du mouvement Hip-Hop. Le tout pour la modique somme de 65 000 euros.  Par la voix de ces élus, l’UMP dénonce ce qu’elle perçoit comme des « subventions indécentes, des trains de vie somptuaires, des contrats de travail hasardeux, du gâchis publics… ».

Présent depuis déjà 14 ans à la présidence du conseil régional, Jean-Paul Huchon compte bien s’imposer en 2015 aux élections.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom