Top

Stocker l’énergie grâce aux solutions logicielles d’optimisation

le 7 mai 2014 à 17:47 

La nécessité de rationaliser les coûts et la croissance des énergies renouvelables conditionne la production et la distribution de l’énergie de demain. Les smart grids seront au cœur des dispositifs de gestion énergétique et il faudra bien des interfaces logicielles pour en contrôler les différents paramètres. Les entreprises ont déjà commencé à imaginer les logiciels de stockage de l’énergie en question.

Sur un marché mondialisé de plus en plus compétitif, et dans un contexte de crise, la rationalisation des coûts, et notamment des coûts énergétiques est un enjeu majeur pour les entreprises. Elles anticipent aujourd’hui l’inévitable augmentation du prix de l’énergie de demain qui sera de 20 % d’ici 2017. Une telle hausse pourrait bien réduire les exportations françaises de 16 milliards d’euros par an, si les prix restaient stables chez les concurrents.

C’est pourquoi les entreprises cherchent à innover en matière de management de l’énergie pour réduire d’une part leur consommation énergétique et d’autre part leur dépendance aux énergies non renouvelables. Les économies à réaliser sont considérables, et ce quel que soit le secteur d’activité. C’est précisément dans ce contexte qu’interviennent les smart grids dans lesquels les entreprises ont tout intérêt à investir. Ce sont grâce aux réseaux intelligents qu’elles pourront optimiser leurs ressources énergétiques via ce qu’on appelle l’effacement de la consommation, le stockage d’électricité et le lissage des pointes de consommation électrique.

Les énergies renouvelables intermittentes vont prendre une part croissante dans la distribution énergétique, la croissance de ces sources d’énergie étant estimée à 40 % entre 2012 et 2018. Voilà qui va encore complexifier la gestion des réseaux énergétiques intelligents, lesquels, impliquent déjà une multitude de critères qu’il faut être en mesure de paramétrer. Au développement des smart grids est donc indissociablement lié celui des logiciels de gestion des réseaux. Tout comme les smart grids, encore mal connus et aux prémices de leur développement, ces logiciels sortent tout juste des phases de recherche et développement et commencent à pénétrer les marchés.

Parmi eux  figurent ce qu’on appelle des applications informatiques « éco conçues » qui permettent d’améliorer l’efficience énergétique. Le 16 octobre 2013, Alstom et ERDF signaient un accord afin de commercialiser des solutions logicielles d’Alstom, développées avec ERDF pour la gestion technique des ressources énergétiques distribuées. Les deux groupes s’appuient sur l’expérience acquise en particulier grâce aux démonstrateurs Nice Grid, Smart Grid Vendée et Issy Grid, pour le développement de systèmes encore plus innovants.

Les plus petites entreprises s’attaquent elles aussi au marché. Le jury du concours Énergie Intelligente, visant à récompenser les start-ups et les PME (françaises et européennes) dans le domaine de l’énergie a décerné le prix de l’innovation au service de la relation client a l’entreprise rennaise Energiency pour son système d’information de management de l’énergie. Il s’agit d’un logiciel d’optimisation des performances énergétiques donnant les informations sur les quantités d’énergie consommées et permettant de mener des actions opérationnelles concrètes visant à réduire la consommation des industries les plus énergivores.

Les smart grids et les logiciels associés seront au cœur de l’actualité des investissements dans un avenir très proche, certains experts les considérant même comme à l’origine d’une troisième révolution industrielle.

Julia

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom