Top

Grâce à Google, même mort vous avez le contrôle de vos données personnelles

le 17 avril 2013 à 8:48 

clavierDepuis des années, les gens ont été invités à développer leur vie sociale depuis et sur la toile via les réseaux (aussi appelés médias) sociaux. Google a désormais la solution pour que vos données personnelles et privées soient bien gardées et ne profitent qu’aux personnes avec qui vous souhaitez les partager.

Pour ceux qui ont eu la chance de retrouver des souvenirs papier de leur famille regroupés dans une boite tels que photos, lettres, agenda, pour les générations futures, le numérique primera. Finie la joie de découvrir comme des trésors poussiéreux au fond d’une boite, dont nous nous imprégnions pendant des heures, souvent à l’abri des autres comme pour être le gardien du secret du quotidien des générations passées.

Car oui, les générations futures découvriront la vie de ceux qui sont morts non pas sous la forme de document papier mais virtuellement, avec le développement toujours plus fort du numérique et le recul du format papier. Il s’agira de photos numérisées non-développées, d’agenda et de calendriers électroniques, peut-être même de listes de courses éditées depuis Google Drive, un service de stockage et de partage de fichiers dans le « cloud » proposé par Google.

La vraie question c’est de savoir si des gens auront accès à nos données privées, protégées par des mots de passe voire par un code de vérification supplémentaire (« two step process », également par Google), quand nous ne serons plus de ce monde.

Depuis des années, avocats, universitaires, dirigeants politiques, tous nous ont avertis de cette réalité pour que nous nous y préparions et que notre vie virtuelle soit la mieux gérée quand nous serons morts.

Si, comme on dit, “mieux vaut prévenir que guérir”, ce n’est pas aussi simple de prévoir la gestion et l’accès de nos données personnelles, pour que malgré internet et sa tendance à rendre les contenus qu’il véhicule publics, l’utilisateur préserve sa vie privée. Pour que les données que vous considérez personnelles et privées le restent même après votre mort et ne tombent pas dans le domaine public d’internet, avant toute chose protégez-les par des mots de passe.

Pour vous aider dans cette démarche, Google a développé une solution technologique, la fonctionnalité « gestionnaire de compte inactif ». Avec cet outil, vous indiquez à Google de combien de temps il dispose avant d’agir quand votre compte est inactif (de plusieurs mois à quelques années). Un peu avant l’échéance, si vous n’avez pas été actif sur votre ou vos compte(s) Google, ce dernier vous envoie une alerte par mail ou par SMS. Au terme du délai que vous avez accordé à Google, si vous ne vous êtes toujours pas manifesté, celui-ci va informer vos « contacts de confiance » (jusqu’à 10 contacts listés) que vous partagez avec eux certaines données, si tel est le cas.

Grâce à cet outil qui gère vos données personnelles lorsque vous êtes inactifs (que vous l’ayez choisi ou que vous soyez morts), vous décidez à l’avance qui peut voir vos données personnelles et privées. Pas de mauvaise surprise par la suite, même si mort, vous n’en saurez rien.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom