Top

Alger: Le rendez-vous de « la semaine du web » en Algérie

le 19 avril 2011 à 13:28 

La semaine du « Web » s’est ouverte lundi au parc technologique de Sidi Abdallah (Alger) avec la participation de jeunes exposants algériens et étrangers.

Près de 120 communications sur les technologies du Web, des tables rondes et des concours figurent au programme de cette manifestation que parraine le ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication. A l’ouverture de cette manifestation qui s’étalera jusqu’au 23 avril, le ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi a insisté sur « l’importance » de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des préoccupations du secteur afférentes au programme national de la e-Algérie.

Il a, dans ce sens, qualifié la manifestation d’évènement international qui fera de l’Algérie « la capitale du monde dans le domaine du Web ». Dans ce cadre, M. Benhamadi a salué les efforts consentis par les jeunes algériens en matière des technologies de l’information et de la communication (TIC), soulignant que son département « est soucieux d’encourager l’innovation dans ce domaine pour assurer une utilisation optimale des technologies de la communication dans les secteurs socio-économiques et éducatifs ». De telles initiatives, a-t-il indiqué, « ne doivent pas être limitées à la capitale mais concerner aussi d’autres wilayas du pays ».

L’Etat a « consacré des moyens humains et matériels pour appuyer les TIC à travers le plan quinquennal 2010-2014 notamment en matière de modernisation des structures de ce secteur », a-t-il rappelé. M. Benhamadi a, à cette occasion inauguré une exposition organisée par de participants activant dans le domaine des sites internet.

Source : Semaine du Web

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

3 Réponses à “Alger: Le rendez-vous de « la semaine du web » en Algérie”

  1. Jean d'Alessandro 22 avril 2011 13:46

    Bonjour,
    Je tiens à exprimer toute mon admiration aux organisateurs de ce salon qui se dessine déjà comme un futur évènement incontournable du web en Algérie.
    Ayant eu l’occasion de présenter plusieurs conférences sur le référencement, je n’ai pu que constater que la jeunesse Algérienne était à la pointe de la connaissance en la matière, preuve en est la réussite de 6 jeunes Algériens à l’examen, ô combien difficile, du CESEO présenté par le SEO CAMP.
    Un grand merci également à monsieur le Ministre M. Benhamadi, sans qui la semaine du web n’aurait pu se faire.

    Jean D’Alessandro
    Adminsitrateur Web Solution way

  2. zitouni 19 avril 2011 17:54

    Archi-faux dz3. Au niveau des libertés interactives L’Algérie est le pays le plus libre du Maghreb. Il n’y a pas de censure d’internet comme au Maroc et en Tunisie, des sites bloqués, de bloggeurs arrêtés, de connexions coupés etc. L’information n’est pas contrôlée. Même si des journaux comme le Matin sont interdits de parution depuis 7 ans ou encore que Jeune Afrique a été un moment interdit en Algérie, grâce à internet les algériens continuent à fréquenter les sites des journaux. Nous sommes très en avance sur nos voisins.Regardez le Maroc,la connexion wifi est inexistante ds ce pays sous-développé. Nous disposons des meilleurs infrastructures.En plus de la désinformation des médias au Maroc contrôlés par l’état, ils ne peuvent accéder à internet. L’Algérie compte le plus d’internautes au Maghreb.Le Maroc est à la traîne en matière de commerce électronique. L’Algérie a plus que tous les ingrédients pour qu’Alger soit la capitale du Web dans le monde.

  3. dz31 19 avril 2011 15:36

    Quant on vois dans quel état affreux est le réseau Internet dans les grandes villes ( Alger, Oran, Batna …etc. ) et l’interdiction de pratiquer la moindre activité Web économique ( Publicité, Partenariats commerciaux …etc. ) et sans oublier l’absence intégrale et sans équivoque d’un système de paiement en ligne … on se demande vraiment si le ministre des TIC vit vraiment en Algérie pour ainsi déclarer qu’Alger est prête de devenir la capitale du Web dans le monde …

    Pour moi, le Web Algérien est loin d’être un réseau riche et surtout Indépendant de l’emprise tyrannique de l’état et de leurs larbins et je trouve que c’est plus que HONTEUX et DISGRACIEUX de parler de capitale du Web alors que ma propre connexion ne dépasse pas la limite d’un débit de 128 bits/s pour un tarif qui dépasse les 20€ par mois …

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom