Top

Réseaux sociaux et entreprises : une relation conflictuelle

le 22 mai 2014 à 11:52 

reseaux-sociaux-en-entreprise-depannage-installation-informatique-Paris-9eme-arrondissement-75009Les réseaux sociaux voient apparaître chaque jour des centaines de milliers de nouveaux utilisateurs. Le monde de l’entreprise a vite compris les avantages qu’il pouvait tirer de cette révolution technologique. Il est rare aujourd’hui de trouver une entreprise qui ne met pas à profit les réseaux sociaux afin d’améliorer sa visibilité à moindres frais, fidéliser ses clients ou encore optimiser ses recrutements. Ce dernier point pose cependant des questions sur la confidentialité et les limites de l’usage des réseaux sociaux, encore trop peu réglementés.

Fidélité, visibilité et économies

Véritable vecteur de communication pour les entreprises, les réseaux sociaux leur permettent en effet de contrôler leur image directement sur la toile, plus efficacement et plus rapidement qu’avec les techniques traditionnelles de publicité, bien plus coûteuse qu’une simple connexion internet. Grâce aux réseaux sociaux, les entreprises, particulièrement les PME et le TPE, peuvent se faire connaître du grand public en créant une page sur Facebook ou en partageant ses actualités sur Twitter. S’il est communément admis que les réseaux sociaux sont capables de détruire l’image d’une marque en une fraction de seconde, l’inverse fonctionne également et les entreprises l’ont bien compris.

Alors que les réseaux sociaux sont souvent vus comme un facteur de virtualisation des relations humaines, dans le cas des entreprises, ils permettent au contraire l’humanisation de la relation client. En installant un dialogue direct avec ses clients et en leur offrant des réponses rapides à leurs questions via ces canaux digitaux, la marque montre qu’elle est à l’écoute.  Les analyses à ce sujet s’accordent toutes sur ce point : « grâce aux réseaux sociaux, la relation client (…) prend une dimension plus humaine malgré le caractère digital a priori froid et distant », précise le site de Completel.

Entre productivité et confidentialité, les réseaux sociaux ont leurs limites

La plupart des dirigeants d’entreprises utilisent également les réseaux sociaux, principalement Facebook dans ce cas précis, pour « optimiser leur recrutement ». En d’autres termes, à chaque CV reçu, ils visitent le profil social de la personne et l’usage des réseaux sociaux atteint alors une de ses premières limites, facilitant le passage de la vie professionnelle à la vie privée. Ne pas recruter une personne parce que des éléments de sa vie privée pourraient ne pas correspondre aux désirs de l’employeur est facilité et surtout,  discutable.

En parallèle, les employés ont eux aussi été séduits par les réseaux sociaux et y passent de plus en plus de temps, sur leurs heures de travail. Les entreprises se voient aujourd’hui dans la nécessité de réglementer leur usage.  « Les enjeux de productivité, de confidentialité, de respect de l’entreprise et des personnes ne sont pas anecdotiques. Si toute interdiction totale ou toute censure semble aussi illusoire que contre-productive, il est important de disposer d’une règle claire et simple pour éviter toute ambiguïté, toute difficulté », explique Olivier Gélis, directeur de Robert Half France. Une décision qui ne peut se faire sans sensibilisation du salariat et qui ne doit pas dépasser les limites des libertés individuelles.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom