Top

Nouveau site Internet pour Completel : les risques du Cloud enfin expliqués

le 27 novembre 2013 à 18:17 

istock_000018660718medium_crop-2Avec le lancement de son nouveau site internet, Completel, 3e opérateur national du marché des Télécoms BtoB, a décidé de rassurer les internautes quant aux dangers de confidentialité des données liés au Cloud. Si de nombreux fournisseurs de Cloud sont à éviter, il existe des techniques à connaître pour s’assurer le contrôle de ses informations.

« Nous avons souhaité compléter le traditionnel site Internet par un outil plus flexible et rapidement évolutif pour répondre au mieux aux attentes et interrogations de nos clients, mais aussi des internautes » a déclaré Dina Chevènement, directrice du marketing et de la communication de Completel, à la suite de l’annonce du lancement du nouveau site internet de l’entreprise.

Interviews, avis d’experts, fil d’actualité, tribunes libres, analyses… Completel a souhaité par ce site Internet permettre aux internautes et aux entreprises de mieux s’informer sur les offres que l’entreprise propose certes, mais également sur des sujets plus généraux comme le Cloud. L’Internet en nuage, comme certains l’appellent, est en effet l’objet d’inquiétudes de nombreux consommateurs qui doutent du contrôle de la confidentialité des données. Des affaires comme celle de l’espionnage de la NSA n’ont pas aidé.

Cloud : 4 menaces que l’on peut éviter

Les services de Cloud Computing impliquent la plupart du temps un envoi de données vers des serveurs. Pour les entreprises dont les données pourraient être confidentielles, il existe un vrai risque de les voir dévoilées au grand jour. Une menace qui peut cependant être évitée, mais pour cela il est nécessaire de comprendre l’acheminement de ces données.

Quatre étapes du voyage des données dans le Cloud peuvent être propices à un vol de données. Lors de la transmission de celles-ci, il est possible de les intercepter pour ensuite les revendre ou s’en servir à l’encontre de l’entreprise. Un mot de passe trop faible ou une fausse manipulation peut également mettre à mal la confidentialité des données lorsqu’elles se trouvent sur les serveurs du service et un terminal du service peut également être volé. Le plus grand danger reste finalement le gestionnaire du service lui-même.

Certains contrats de fournisseurs de Cloud cachent en effet une clause permettant au gestionnaire, et donc à l’entreprise fournisseuse elle-même, d’analyser les données de ses clients pour « profilage de l’utilisateur », insertion de publicité ou espionnage lorsqu’un État le demande par exemple. De plus, un fournisseur de données américain est soumis au Patriot Act qui autorise le gouvernement du pays à avoir accès à toutes les données. Un risque que beaucoup d’entreprises prennent aujourd’hui sans le savoir.

Des fournisseurs de Cloud assurent cependant une meilleure sécurité en proposant par exemple à leurs clients un équivalent du Cloud en interne ou l’hébergement des données sur des serveurs appartenant au client lui-même. Une information que la concurrence, mis à part Completel apparemment, se garde bien de révéler au grand public.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom