Top

Palestine : quand Facebook obéit à une injonction d’Israël

le 30 mars 2011 à 13:59 

Les pages Facebook appelant à une «troisième Intifada» ont disparu, hier, mardi, à la suite notamment de l’intervention des autorités israéliennes qui réclamaient leur interdiction.

La page initiale, qui avait attiré près d’un demi-million de «fans», a été retirée hier après qu’Israël eut contacté la direction du site. Peu après, plusieurs pages de remplacement sont apparues et ont aussitôt mobilisé des internautes, mais hier soir elles avaient, elles aussi, disparu. La première page a été lancée le 6 mars et appelait à une troisième Intifada, autrement dit à un nouveau soulèvement contre l’occupation israélienne à partir du 15 mai, date de la fête de l’indépendance d’Israël que les Palestiniens qualifient de «Naqba».

Mais le 23 mars, la page qui avait réuni 230 000 personnes a attiré l’attention des autorités israéliennes. Le ministre de l’Information et de la Diaspora a fait parvenir une lettre de protestation au fondateur de Facebook, le pressant de fermer cette page. A la suite de cette intervention, le nombre de personnes ayant rejoint la page a doublé pour frôler le demi-million. Facebook n’a, pour sa part, fait aucun commentaire dans l’immédiat.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom