Top

Algérie – Chute de neige : Le bienfait vire au calvaire

le 1 février 2012 à 6:38 

Plusieurs régions sont toujours coupées du monde suite aux chutes de neige ayant provoqué la fermeture à la circulation routière, de longues coupures d’électricité, d’alimentation en eau ainsi qu’en produits alimentaires.

Si pour beaucoup les chutes de neige sont synonymes de bonne ambiance qui s’installe admirablement, pour d’autres la neige signifiera aussi la paralysie et le blocage chez soi à cause de la fermeture des routes, des coupures d’électricité, rupture de l’alimentation en eau, en produits alimentaires, etc. De nombreux automobilistes ont été contraints de laisser leurs véhicules ou de faire demi-tour tandis que les écoliers n’ont pas pu rejoindre leurs écoles, selon la Protection civile. D’après le constat fait par les services de la Gendarmerie nationale, les récentes chutes de neige ont entraîné plusieurs blocages routiers dans plusieurs wilayas du centre du pays.

D’après la même source, les voies les plus touchées se trouvent notamment sur les territoires des wilayas de Batna, Béjaïa, Bouira, Médéa, Tébessa, Tissemsilt et Tizi Ouzou. Cette dernière est la plus perturbée avec la fermeture de sept routes nationales (RN) et onze chemins de wilaya. D’autres routes reliant cette wilaya à Béjaïa et Tizi Ouzou sont également coupées à la circulation. A Jijel, Sétif, et Tissemsilt, le trafic routier a été également perturbé. Des efforts sont déployés pour rouvrir les axes routiers montagneux fermés de la wilaya de Jijel. Dans la wilaya de Médéa, les services de la gendarmerie ont fait état de la fermeture à la circulation automobile de la RN 28 au lieudit Ain El Hamel, dans la commune de Derrag. Idem pour la route nationale (RN 65) reliant Médéa à Bouira.

Cette dernière n’est pas à l’abri d’une paralysie et plusieurs axes routiers ont été coupés, comme c’est le cas des voies reliant Bouira à Ain Tork, Laaziz et celle reliant la ville de Ridane à Maamora. Dans la wilaya de Béjaïa, bilan non exhaustif de la direction du centre de distribution d’électricité et de gaz a indiqué que plus de 19 000 foyers, éparpillés à travers plusieurs communes, ont été privés d’électricité depuis lundi matin, en raison des chutes de neige importantes enregistrées dans la région. Ces pannes sont induites notamment par des ruptures de câbles et de «lâchage» de certains transformateurs, du fait de la sollicitude dont ils ont été l’objet. Les chutes de neige ont également beaucoup perturbé la circulation automobile sur plusieurs axes routiers principaux ou secondaires et concouru à la fermeture de plusieurs établissements scolaires en zones rurales.

Dans la région d’El Tarf, près de la frontière tunisienne, les pluies qui se sont abattues durant la nuit de lundi à mardi ont provoqué l’inondation d’une vingtaine de constructions entre établissements scolaires, structures administratives et autres habitations, d’après le bilan de la Protection civile.Les sapeurs-pompiers ont dû intervenir une vingtaine de fois pour, entre autres, pomper les eaux de pluie du lycée Merzougui-Chérif du chef-lieu de wilaya et de plusieurs autres écoles, dégager l’accès à plusieurs voies. Se trouvant coupés du monde à cause de la neige, les villages isolés de montagne tentent d’oublier leur désarroi en profitant de l’ambiance et de la neige, laissant ses mauvais côtés en attendant les services de la voirie.

Béjaia : 9 000 foyers toujours privés d’électricité

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Plusieurs communes et villages se trouvant dans les zones montagneuses de la wilaya de Béjaïa étaient toujours isolés hier à cause des chutes abondantes de neige.

9 300 sur 18 300 abandonnés sont privés d’électricité jusqu’à hier. Les équipes de la Sonelgaz qui ont toutes été réquisitionnées pour une opération d‘envergure de rétablissement des réseaux étaient sur le terrain hier encore pour rétablir le reste des abonnés privés d’énergie électrique. Une énergie indispensable en ces temps de froid glacial dans les zones montagneuses de l’est et du sud de la wilaya ou sur les hauteurs de l’ouest de la wilaya et la région de la Soummam, toutes recouvertes d’une couche de 50 cm de neige. En effet, le courant électrique était rétabli avant-hier soir entre 20h et 21h dans les communes de Kendira et Barbacha.

La Sonelgaz s’est excusée pour ces désagréments, en annonçant que 95% des foyers privés d’électricité allaient être rétablis hier au plus tard à 21h. Cette situation a été générée par la dégradation des câbles électriques dans plusieurs communes et villages à Barbacha, Feraoune, Kendira, notamment où le noir a envahi les foyers et persistait encore hier. Cette situation est ressentie beaucoup plus le soir où la température chute et que les foyers dotés de chauffage électrique ne peuvent pas mettre en service leurs appareils. On notera la chute des câbles et pylônes électriques à Akfadou, Chemini, Barbacha et surtout à Aït Smaïl où trois poteaux électriques ont cédé sous le poids de la neige.

Des réseaux électriques ont été aussi dégradés un peu partout dans la wilaya sans compter ceux du téléphone. Ce qui a compliqué justement la tâche du rétablissement du courant électrique aux équipes de la Sonelgaz qui doivent réimplanter à nouveau des pylônes pour pouvoir alimenter les foyers en question. Ces équipes devraient peut-être travailler sans interruption pendant une semaine si le climat est favorable bien sûr. Un autre facteur a aussi été pour beaucoup dans les difficultés rencontrées par la Sonelgaz pour la réparation des réseaux électriques ; celui-ci est lié à la fermeture des routes à cause de la neige. La Sonelgaz devait peut-être mettre à contribution des entreprises privées pour hâter le rétablissement et permettre aux gens de retrouver le courant le plus tôt possible.

Par ailleurs, des routes nationales, chemins de wilaya et chemins communaux étaient toujours fermés hier dans plusieurs communes et villages alors qu’à Aït Smaïl trois maisons ont été durement touchées par les importantes quantités de neige tombées deux jours durant. On notera la fermeture à cause de la neige des RN 26A sur plusieurs km à Chellata, 106 reliant la commune d’Ighil Ali (Béjaïa ) à la wilaya de Bordj Bou Arréridj, la 9 A reliant Béjaïa à Sétfi Draâ El Gaïd, sur 8km, 159 reliant Ilmayen à Chellata et Ouzellaguen, les chemins de wilaya n°07, 23,15,35,06, à Béni Mlikech, Béni Djellil, Béni Maâouche, Béni Djellil, Aït Smaïl et Taskariout, et bien d’autres chemins de wilaya et chemins communaux fermés à cause de la neige. Trois maisons ont été dégradées à Aït Smaïl. Enfin, les bulletins spéciaux ou les avertissements lancés par les services de la météorologie sont tombés dans l’oreille d’un sourd.

Par ailleurs, le froid persistera jusqu’à aujourd’hui mais les températures connaîtront une petite hausse durant la journée soit, entre 15 et 16 C°. Les quantités de pluies tombées sur la wilaya dépassent les 62 mm ces deniers jours.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom