Top

L’Algérie a t-elle la capacité de donner l’exemple de la démocratie ?

le 1 mai 2012 à 7:00 

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a indiqué que les regards « sont aujourd’hui fixés » sur l’Algérie avec ses réformes politiques lancées en 2011, soulignant que le pays est « capable » de donner l’exemple en matière de démocratie.

« Les regards sont aujourd’hui fixés sur l’Algérie qui, pour avoir apporté, hier, la preuve du génie de sa Révolution, est capable de donner un exemple de pondération en matière de consolidation du processus démocratique », a indiqué le président Bouteflika dans un message adressé au secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), à l’occasion de la fête internationale du Travail.

Le chef de l’Etat a insisté, à cet effet, sur le fait que « chaque membre de la collectivité nationale devrait, dès lors, être conscient » que sa participation aux élections législatives du 10 mai, « revêt une importance considérable à plus d’un titre, qu’elle diffère des échéances précédentes du fait que ces élections détermineront les perspectives d’avenir et auront un impact sur la destinée du pays ».

« Tous doivent être parfaitement conscients qu’une participation massive ouvre la voie à la consolidation des assises de l’Etat et qu’un Etat fort est un Etat capable de défendre le citoyen et de sauvegarder la souveraineté nationale et la cohésion du pays, dans un contexte international prêtant à de multiple interrogations », a fait savoir le président Bouteflika.

Il a fait part, à ce propos, de sa « conviction » que les travailleurs sauront, comme toujours, relever les défis imposés par cette phase cruciale de l’histoire de notre peuple et qu’ils voteront massivement, en toute liberté et en toute responsabilité ».

Il a relevé, par ailleurs, que le fait le plus important qui coïncide, cette année, avec le 1er mai, « est la mise en application des réformes politiques » qu’il a annoncées en avril 2011, a-t-il rappelé, « afin de promouvoir le processus démocratique ».

« J’ai veillé à mener une large concertation avec toute la classe politique, les personnalités nationales et la société civile en vue d’enrichir l’arsenal juridique consacré à ces réformes, dans le but de prémunir notre pays de toute convulsion ou agitation, ou encore de la réédition de la tragédie nationale », a expliqué le président Bouteflika.

Il a rappelé, dans ce contexte, que l’année 2011 a vu la promulgation d’une série de textes de loi « destinés à encadrer les réformes politiques annoncées, dont la nouvelle loi organique relative aux élections, qui énonce toutes les garanties requises pour l’organisation d’élections transparentes, sincères et équitables » dans la perspective des élections législatives du 10 mai.

« Ce sont ces garanties qui permettront, a souligné le chef de l’Etat, de consolider la démocratie et autoriseront l’expression de la volonté populaire en toute probité ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom