Top

Troubles au Xinjiang : Pékin voit la main d’Islamabad

le 1 août 2011 à 23:46 

Même s’il s’est gardé de toute accusation formelle, le gouvernement chinois semble privilégier la piste pakistanaise après les attaques dans la province du Xinjiang (riche en pétrole) qui ont fait au total 19 morts au cours du week-end dernier.

«Des terroristes entraînés à l’étranger sont derrière les attaques au Xinjiang», a annoncé, hier, l’agence officielle Chine nouvelle, citant des sources gouvernementales évoquant le Pakistan. Quatorze personnes ont été tuées samedi et dimanche dans des attaques à l’arme blanche par des Ouïghours, minorité musulmane et turcophone du Xinjiang (nord-ouest), ainsi que cinq assaillants par les forces de l’ordre dans la ville de Kashgar. «Un groupe de religieux extrémistes conduit par des coupables entraînés dans des camps terroristes à l’étranger sont derrière les attaques», affirment des sources dans la ville de Kashgar.

Selon Chine nouvelle, des premiers éléments d’enquête permettent d’établir que les dirigeants de ce groupe «ont appris le maniement des explosifs et des armes à feu dans les camps à l’étranger de l’Etim (Mouvement islamique du Turkistan oriental), au Pakistan, avant d’entrer au Xinjiang».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom