Top

Les Guignols de l’info enfin condamnés par la diplomatie

le 2 mai 2011 à 9:06 

C’est connu, Canal+ est le chantre de la liberté d’expression en France. Avec ses deux programmes: les Guignols et le Petit journal de Yann Barthes, aucun autre programme du secteur public ou privé ne peut rivaliser avec la vision et la liberté de ton de la chaîne cryptée.

Si le premier programme reste bien huilé, le second ne fixe pas de limite et cette liberté a un prix: la diffamation. Et pourtant Canal+ n’a jamais été condamné pour outrage. Elle qui avait conduit à la mort de l’ex-premier ministre Pierre Bérégovoy.

L’ambassade du Japon en France vient de créer un précédent en déposant plainte contre Canal+ à propos des sketchs des Guignols de l’info, qui se sont moqués de la catastrophe naturelle et de la crise nucléaire qui ont touché le Japon le 11 mars dernier.

Il fallut attendre que l’ambassadeur du Japon à Paris décide de protester contre certains sketchs des Guignols sur la catastrophe, pour mettre un terme aux attaques systématiques contres des chefs d’Etat de pays souverains. Les Guignols se sont, en effet, attaqués à plusieurs reprises aux présidents arabes, notamment Arafat, mais aussi Bouteflika, le président iranien Ahmadinejad, Barack Obama, le président chinois Jintao.

Le cinéma est un moyen d’expression dont l’expression a disparu. Il est resté le moyen.

Les chefs d’États arabes, discrédités médiatiquement comme Saddam, Kadhafi, Ben Ali ou encore Moubarak, sont tous tournés en dérision sans que les ambassadeurs de ces pays n’interviennent. Alors que des personnages très contestés comme Ben Laden, sont présentés sous des traits positifs. Il a fallu que Canal+ commette l’erreur fatale de se moquer d’un pays qui a beaucoup souffert ces dernières mois pour que la diplomatie prennent la peine de réagir. Les Guignols de l’Info avaient commis l’erreur de faire le rapprochement entre la destruction d’Hiroshima en 1945 par une bombe atomique et celle de la ville de Sendai, par le séisme.

Une marionnette des Guignols sous les traits de Sylvester Stallone (qui est toujours présenté comme le symbole du capitalisme américain), présentait des photos des deux villes en ajoutant que «les Japonais n’ont rien fait depuis la Seconde Guerre mondiale», ce qui n’a pas été du goût des japonais vivant en France qui ont inondé l’ambassade d’emails. C’est sans doute le faux pas attendu par de nombreuses chancelleries pour mettre un terme à l’acharnement des vedettes en latex. L’autre sketch controversé est celui qui a comparé les employés de la centrale de Fukushima luttant contre les fuites radioactives à des personnages du jeu vidéo Mario Bros.

Les Guignols avaient également réalisé un sketch sur les aliments contaminés par la radioactivité, en montrant une Japonaise jeter 5 fruits, allusion faite à la campagne publicitaire manger cinq fruits pour garder la forme. Canal+ aurait immédiatement réagi aux critiques indiquant que les Guignols de l’info est un programme qui critique tout type de personnes et d’évènements, sans aucune exception. La chaîne aura également ajouté que l’émission n’avait aucune intention de heurter les victimes ou le peuple japonais. Heureusement c’est fait. Comme ça Canal+ et ses Guignols connaîtront la limite du raisonnable.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (18 votes, moyenne: 5,83 de 5)
Loading...

Une réponse à “Les Guignols de l’info enfin condamnés par la diplomatie”

  1. Non requis 5 mai 2011 08:38

    Sacré analyse ! Ca force le respect un tel recul et surtout, belle maîtrise du second degré, bravo.

    Bien. Plus sérieusement. Répondre à l’absurde par l’absurde… Ca ne vous dit rien des fois ?

    L’ambassade du Japon tout offusqué (pauvres lapins). Ils étaient nettement moins offusqué lorsqu’ils construisaient des centrales sur un sol instable au possible, sachant pertinemment depuis le début qu’ils s’en prendraient une dans la tête inévitablement un jour ou l’autre.

    Le patron du nucléaire au Japon ne s’est pas offusqué lorsqu’il a disparu de la circulation dès le premier pépin (il avait attrapé un rhume, pauvre vieux), laissant son peuple crever, ni plus ni moins.

    Les autorités japonaises ne se sont pas offusqué, lorsqu’il s’agissait de raconter tout et son contraire par média interposé, laissant là encore son peuple dans une détresse sans nom.

    L’ambassade ne s’est pas offusqué lorsque le Japon a envoyé à une mort certaine des centaines de pauvres bougres pour tenter de refroidir une saloperie qu’ils ont essayé de maintenir jusqu’au bout, uniquement pour des raisons de fric.

    Le taux d’irradiation stratosphérique qui en découle, la misère, la souffrance, etc.

    Bref. Je sais pas bien qui sont les guignols, dans cette affaire. Alors le coup de Mario, permettez moi de penser que c’est bien léger face aux ordures que cette émission pointe (gentilment) du doigt.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom