Top

Prises d’otages – ONU : Une résolution de l’Algérie adoptée par le Conseil des droits de l’homme

le 3 octobre 2011 à 14:04 

La 18e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté une résolution de l’Algérie sur les droits de l’homme et les questions relatives à la prise d’otages par les terroristes, a-t-on appris dimanche de source diplomatique.Le texte, endossé par le Groupe africain, a été adopté le 29 septembre 2011 par consensus par le Conseil.

Par ce texte, le Conseil des droits de l’homme « reconnaît que la question des prises d’otages soulève des défis et impacte négativement sur les droits de l’homme, » notamment des otages, a indiqué l’ambassadeur, représentant permanent de l’Algérie à Genève, Idriss Jazaïry.

Il a ajouté que le Conseil des droits de l’homme « exprime sa préoccupation quant à l’aggravation de cet impact négatif que peuvent entraîner les actions et mesures prises dans le cadre de la libération des otages ». Cet impact négatif implique « automatiquement le paiement des rançons », a-t-il dit.

Jazaïry a précisé que le Conseil, par cette résolution, charge le comité consultatif d’élaborer une étude sur les questions précitées.Il a souligné que le consensus, qui a entouré l’adoption du texte, résultait de « l’esprit et l’engagement constructifs que la mission permanente (de l’Algérie) a pu obtenir des délégations qui étaient initialement réticentes, notamment la France, les Etats-Unis d’Amérique et l’Espagne », relevant le « rôle positif » joué par la délégation du Royaume-Uni en faveur de l’initiative algérienne au sein de l’Union européenne.

L’ambassadeur, représentant permanent à Genève, a considéré l’adoption de cette résolution comme un hommage rendu à l’Algérie dans le cadre de cette initiative et un soutien exprimé à ses efforts pour mettre un terme au paiement de rançons, ajoutant que la délégation américaine a réaffirmé sa condamnation d’un tel paiement qui « renforce le terrorisme ».

La Turquie, la Russie, Cuba, la Colombie, le Sri Lanka et le Bengladesh se sont portés co-auteurs de la résolution. Jazaïry a indiqué que l’Algérie oeuvrera à sensibiliser le comité consultatif sur la question du paiement des rançons « pour qu’elle soit adéquatement reflétée dans l’étude ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom