Top

Sahara Occidental : La situation à Dakhla nécessite la mise en place « urgente »

le 3 octobre 2011 à 15:47 

La situation dans la ville de Dakhla occupée nécessite la mise en place « urgente » d’un mécanisme de protection des droits de l’homme par l’ONU, a indiqué lundi à Londres le représentant du Front Polisario au Royaume-Uni, Lamine Baali.

« La situation qui prévaut actuellement a Dakhla illustre la violente répression qui s’abat quotidiennement sur le peule sahraoui dans les territoires occupés. Elle nécessite la mise en place urgente d’un mécanisme onusien de surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental », a déclaré Baali.

« Dakhla est en état de siège depuis plusieurs jours, les autorités marocaines interdisent à la presse l’accès à la ville afin de cacher les atrocités qu’elles font subir aux Sahraouis en intra muros », a dénoncé le représentant du Front Polisario, lançant un appel urgent pour l’envoi d’une mission d’enquête internationale au Sahara occidental.

Il a préconisé des visites sur place de délégations étrangères pour qu’elles puissent se rendre compte de ce qui s’est réellement passé a Dakhla et établir des rapport en vue d’ »informer l’opinion internationale sur les actes commis par les colons marocains ».

Le président sahraoui, Mohamed Abdelaziz, a appelé le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dans un message adressé le 26 septembre dernier, à intervenir immédiatement pour « sauver de la répression marocaine la vie des civils sahraouis sans défense » dans la ville de Dakhla.

Dans la soirée du 25 septembre 2011, une manifestation pacifique à Dakhla a été « réprimée sauvagement » par des colons et policiers marocains qui sont intervenus contre les manifestants, causant « la mort du jeune sahraoui Meichan Mohamed Lamine Lehbib et blessant huit autres », a rapporté l’agence de presse sahraouie

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

3 Réponses à “Sahara Occidental : La situation à Dakhla nécessite la mise en place « urgente »”

  1. Amnay 4 octobre 2011 15:31

    Tout cela suite une rixe qui a éclaté dimanche soir à Dakhla entre des jeunes après un match de football ayant opposé le Mouloudia de Dakhla au Chabab de Mohammedia. L’affrontement aurait été provoqué par des supporters du Mouloudia de Dakhla n’ayant pas supporté la défaite de leur équipe face au Chabab de Mohammedia (3-0) et non pas le contraire comme vous avez l’art de désinformer. L’équipe locale a bien été battue et des individus n’ont pas supporté cette défaite, voilà tout et arrêtez vos mensonges !!

  2. SAHEB 4 octobre 2011 00:31

    L’image parle d’elle meme. Et après on va nous dire que ce n’est pas vrai, que c’est de la propagande saharaouie et patati et patata. Foutaise.

  3. Daufin 3 octobre 2011 21:47

    La rédaction;

    Vous parlez des droits de l’homme. Le polisario connait ce que veut dire les droits de l’homme? Est-ce qu’ils les respectent aux camps des séquestrés et des mercenaires de Tindouf Algérien? Je suis très sure que les Sahraoui vivant sur leur terre marocaine de Tanger à Lagouira vivent beaucoup mieux que ceux de l’autre côté de la frontière. Le polisario et l’Algérie interdisent à toute ONG reconnue pour défendre les droits de l’homme d’accéder aux camps de la honte à Tindouf. Ils refusent au Haut Commissariat des Réfugiés de recenser les habitants de ces camps. Pour commencer, pourquoi ne pas donner la liberté à ces gens de se déplacer librement et de choisir où vivre (Au Maroc ou en Algérie).

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom