Top

Le maire du 8ème arrondissement mélange réforme sur le mariage gay, pédophilie et inceste

le 3 octobre 2012 à 8:19 

François Lebel, maire du 8ème arrondissement de Paris, est contre le mariage des homosexuels pour des raisons qui ne font sans doute pas l’unanimité. Car il nous offre un joli micmac entre la réforme sur le mariage homosexuel et l’acceptation de dérives sexuelles dans l’édito du mensuel d’information du 8ème.

Le mariage homosexuel fait partie des réformes les plus attendues de la part du gouvernement Ayrault, et ce n’est pas la première fois qu’un élu de l’UMP s’y oppose. Cette fois il annonce que même si la réforme passait, il ne procéderait « personnellement à aucun mariage de cette nature » tout en précisant que la mairie s’adaptera bien entendu à la loi.

Si les convictions de chacun doivent être respectées, il faut tout de même regarder plus en détail les propos exprimés par François Lebel dans le mensuel de la mairie. Ils sont, en effet, quelque peu surprenants.

D’une part, Monsieur Lebel déclare que « la reproduction sexuée est une constante du règne animal » or, personne ne le met en doute. Il n’est pas question pour les homosexuels de se « reproduire » (ce qui est biologiquement impossible d’ailleurs). Sans compter que nombre de pratiques homosexuelles ont été répertoriées dans les mœurs de certains animaux.

Mais surtout, chose plus étonnante, l’ouverture du mariage gay ouvrirait la voie à bien d’autres choses : la polygamie, par exemple, que Mr Lebel déclare n’être « tabou que dans la civilisation occidentale ». Quid de l’extrême Orient ?

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Et la polygamie est peut-être le moindre mal que le mariage gay entraînerait comme réforme : l’âge minimum légal du mariage pourrait être enlevé. Puis ce sera le tour de l’autorisation de « mariages consanguins », de « la pédophilie », de « l’inceste ».

L’inceste est d’ailleurs, pour lui, « un tabou bien moins ancien, bien moins universel » alors que les anthropologues et les ethnologues, et en particulier Claude Levi-Strauss, ont bien démontré l’universalité du tabou de l’inceste dans toutes les sociétés aussi primitives soient-elles

Il semblerait donc que la réforme du mariage entraînerait, pour François Lebel, une cascade de réformes plus scabreuses les unes que les autres car cela serait détruire le mariage qui « est l’objet d’une ritualisation, partout et toujours, depuis l’origine même de l’espèce humaine et même pré-humaine ».

Cette phrase est plus qu’étonnante puisque l’institution du mariage ne date sans doute pas de la naissance de l’espèce humaine (il y a environ 6 millions d’années) et encore moins de « l’espèce pré-humaine ».

La réforme du mariage homosexuel conduira donc à une série de réformes qui détruiront la société moderne : « la porte est désormais ouverte au spectacle mortel pour la civilisation du mariage légal de tout le monde avec n’importe qui pour faire n’importe quoi. »

Cliquez ici pour litre l’intégralité de l’édito de François Lebel.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

5 Réponses à “Le maire du 8ème arrondissement mélange réforme sur le mariage gay, pédophilie et inceste”

  1. Unhommenormal 5 octobre 2012 09:26

    Bonjour Homo.
    Je vous ferai le meme reproche qu’au rédacteur de cet article, qui contrairement à la déontologie journalistique prend allègrement position: il faudrait apprendre à LIRE. M. Lebel si je ne m’abuse ne tient aucun propos contre les personnes homosexuelles, et ne fait aucune COMPARAISON (cf dictionnaire) avec les pratiques citées. Et en quoi est ce répréhensible de dire qu’il est absurde de porter atteinte à une institution qui concerne la quasi totalité de la population française ( et mondiale) pour en étendre l’assiette à une ultra-minorité, quand bien meme cette minorité serait un exemple de sagesse et de vertu? Or meme s’il existe probablement quelques couples homosexuels offrant un cadre propice aux enfants (et encore il serait bon de visionner les statistiques sur les enfants élevés ainsi dans des pays « avancés » sur la question), trouvez vous prudent d’ouvrir la boite de Pandore à tous les autres cas ?
    Enfin, chacun a le droit de mener la vie qu’il veut, mais la liberté s arrête dans la mesure ou commence celle d’autrui, et surtout du plus faible. Un enfant n’est Pas un « droit », bon sang! Des siècles de philo pour en arriver là c’est pitoyable, non? Je vous demande simplement de ne pas réagir a fleur de peau, mais de consacrer 5 min à méditer ces pistes de réflexion. A bientôt j’espère.

  2. Homo 4 octobre 2012 08:32

    Quelle honte d’entendre et de lire de tels propos de nos jours.
    Vraiment j’espére pour vous qu’un jour vous serez confronté à l’homosexualité d’un de vos proches. A ce moment là votre jugement changera peut-être.
    Et arrêtons de confondre Homosexule et Pédophile. De nos jours si vous n’êtes pas capable de faire la différence, vous être vraiment ………………..
    Je suis homo, j’ai des enfants, je suis PACSE, alors pourquoi pas le Mariage GAY ? Si c’est le mot Mariage qui vous dérange, une autre appelation peut être donnée.
    Pourquoi n’avons nous pas les mêmes droits qu’un couple hétéro ?
    Il ne faut pas tout mélanger et je suis scandalisé d’entendre un maire tenir de tels propos. Et c’est un maire ????????????????????????????????????????????

  3. Unhommenormal 3 octobre 2012 23:29

    Le Français adore la remise en cause perpétuelle, persuadé qu’en toutes chose le « passé » est plus obscur que le futur, comme l’adolescent qui méprise le patriarche. Soyons donc un peu adultes et appliquons le principe de précaution: est-ce responsable d’ouvrir une brèche de taille dans le code civil sans en mesurer la portée, qui plus est pour un gain societal aussi faible en termes de population? Combien y a t il en France de personnes homosexuelles qui souhaitent un « mariage »?

    Le second point est de comprendre comment l’institution du mariage gay peut ouvrir aux autres pratiques citées (pédophilie, Polygamie etc).
    C’est simple: toutes ces institutions du code civil sont l’aboutissement d’un lent processus philosophico -religieux qui a abouti à des merveilles en termes de protection du plus faible et de progrès social dans notre pays. Si l’on parvient à Vider de son sens le mariage en le réduisant à une reconnaissance civile de l’affection, il deviendra de fait applicable aux hommes polygames avec épouses consentantes, au prof de 30 ans épris delà jeune fille de 17 ans, et pourquoi pas de l’aventurier ne se séparant plus de son bonobo?

  4. Castafiore 3 octobre 2012 18:14

    Le mariage est en fait une institution qui organise la filiation.
    Il est certain qu’avec des réformes comme le choix d’un double-nom (avec des variantes qui vont devenir compliquées dans 2 ou 3 générations) ou le mariage homosexuel, ça rend cette filiation, qui était jusqu’à maintenant très lisible et linéaire, beaucoup plus compliquée.
    Si la prise de position de M. Lebel est exagérée, il n’est pas certain pour autant que les modifications profondes de la filiation demandées par les associations homosexuelles apportent réellement « le progrès » systématiquement vanté. On peut, sans être homophobe, regretter qu’un lobbying intensif sur ces questions interdisent un débat serein et occultent des sujets qui concernent sans doute plus de français…

  5. predo 3 octobre 2012 08:58

    Moi, je suis bien d’accord avec lui.
    Le mariage est la création d’une famille pour avoir des enfants (Si tu pense que c’est une preuve « d’Amour » relis les textes de loi lus pendant les mariages à la mairie: il est essentiellement question des enfants.)

    Quand 2 homos pourront se reproduire tout seul, alors je n’aurais pas de réticence à ce qu’ils se marient.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom