Top

Ben Laden n’était pas armé lors de l’assassinat

le 4 mai 2011 à 13:39 

Les zones d’ombre entourant la mort de Ben Laden ne cessent de s’épaissir du fait d’informations contradictoires et de déclarations paradoxales. La dernière en date rapporte qu’il était désarmé au moment de son assassinat. Ceci, alors qu’auparavant, les Américains avaient affirmé qu’ils l’auraient bien pris vivant s’il n’avait pas opposé de résistance.

Au lendemain d’informations contradictoires, voire fausses dans certains cas, fournies par des responsables américains sur les circonstances de la mort de Ben Laden, dans la nuit de dimanche à lundi au Pakistan, le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, est venu donner à la presse une version plus officielle et détaillée de l’opération.

Il a repris une expression employée par un journaliste, «le brouillard de la guerre», pour justifier le caractère confus de la communication sur le sujet dans les premières heures qui ont suivi l’événement. «Sur ordre du Président, une petite équipe américaine a pris d’assaut un complexe sécurisé dans un faubourg aisé d’Islamabad, afin de capturer ou tuer Oussama ben Laden», a-t-il déclaré, lisant un texte préparé par le département de la Défense. «Pendant cette attaque, il existait une inquiétude sur le fait que Ben Laden s’opposerait à l’opération de capture, et en effet, il a résisté…

Ben Laden a été tué par balle. Il n’était pas armé», a déclaré M. Carney, qui a refusé de fournir des précisions supplémentaires sur le comportement d’Oussama ben Laden pendant l’assaut. «Résister ne requiert pas nécessairement une arme à feu», a-t-il pris soin de préciser. «Des détails supplémentaires seront fournis dès qu’ils seront disponibles. Interrogé dans l’émission «NewsHour» de la chaîne publique PBS, le directeur de la CIA, Leon Panetta, a déclaré qu’il n’y avait eu aucune communication verbale entre Ben Laden et les commandos. «Pour être honnête, je ne pense pas qu’il a eu beaucoup de temps pour dire quoi que ce soit», a-t-il dit. «Il y a eu des gestes qui ont clairement représenté une vraie menace pour nos hommes et c’est pour cette raison qu’ils ont tiré», a-t-il ajouté.

Durant le raid, qui a duré 40 minutes, les commandos des «Navy Seals» (l’élite de l’élite des forces américaines) ont été confrontés à des tirs. «Nous nous attendions à une résistance très vive et c’est ce qui s’est passé. Il y avait beaucoup de gens armés dans le complexe», a dit Jay Carney. «Les commandos ont trouvé Ben Laden et sa famille qui étaient aux deuxième et troisième étages du bâtiment», a relaté Jay Carney. «Dans la pièce, il y avait une femme avec Ben Laden, c’était son épouse, elle s’est précipitée sur les assaillants américains. Elle a reçu une balle dans la jambe, mais elle n’a pas été tuée», a ajouté le porte-parole.

Deux autres familles, celle de l’émissaire de Ben Laden et celle de son frère, habitaient également dans la résidence : «la première au premier étage du bâtiment où habitait la famille Ben Laden et l’autre dans un second bâtiment, qui se trouvait dans l’enceinte de la résidence», selon M. Carney.

Depuis l’annonce de l’opération menée dans la nuit de dimanche à lundi dans sa résidence à Abbottabad, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale pakistanaise, les détails sur les circonstances de la mort d’Oussama ben Laden ont fluctué. Lundi, le principal conseiller du Président Barack Obama pour l’antiterrorisme, John Brennan, avait indiqué que Ben Laden s’était servi d’une femme comme bouclier humain. Cette information a été démentie par la suite.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom