Top

Libye : « Il faut une urgence de solution politique »

le 4 mai 2011 à 10:11 

Devant l’impasse politique et militaire en Libye, la coalition tente de trouver une voie de sortie, alors que les critiques dans le monde (Russie, Chine, l’Union africaine) se durcissent de plus en plus.

Demain à Rome, le Groupe de contact sur la Libye (Etats-Unis, Grande-Bretagne ou France, pays arabes notamment le Qatar, Jordanie, Maroc et des organisations internationales dont l’ONU, la Ligue arabe et l’Otan) tiendra une « importante » réunion visant à trouver une solution politique au conflit qui a déjà fait plus de 10.000 morts. Il va de soi que l’option de la force n’a pas, à ce jour, atteint les objectifs de l’Otan. Et ce même si l’éventuelle fourniture d’armes aux opposants de Kadhafi et leur financement à travers l’achat de pétrole provenant de l’est du pays qu’ils contrôlent n’est pas à exclure.

Deux pistes qui figurent au menu de cette réunion. « Le but de cette rencontre est de favoriser le début d’un processus politique qui permettra au peuple libyen de choisir librement son avenir», a indiqué le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini dans un communiqué. Cette rencontre a également pour but, poursuit le ministre, de dégager «une solution cohérente pour fournir une aide humanitaire et un soutien à long terme au peuple libyen».

Autant de questions épineuses qui seront abordées dans la capitale italienne par la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, et son homologue français, Alain Juppé, et les principaux protagonistes du groupe. Quelque 22 pays seront représentés, au premier rang desquels tous les pays participant aux opérations militaires en Libye ainsi que sept organisations internationales, dont l’Union africaine. Le CNT participera également à la rencontre, qui sera coprésidée par Franco Frattini et le Premier ministre qatari, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

2 Réponses à “Libye : « Il faut une urgence de solution politique »”

  1. kiko 4 mai 2011 17:45

    La meilleur chose pour une bonne sortie et une issue pour El keddafi, il faut que lui et sa famille lâchent la politique et le pouvoir sans quitter la Libye et donné toute les chances au peuple libyen de choisir leur représentant en toute liberté.

  2. hassane 4 mai 2011 10:44

    Réunion pour trouver une solution politique, l’OTAN continue à tuer, à massacrer le peuple Libyen sous les yeux de la communauté internationale qui est complice, c’est très très grave, l’OTAN à violer , violer la résolution de l’ONU, en massacrant, en tuant tout un peuple, en détruisant toutes les infrastructures des pauvres Libyens, uniquement pour satisfaites ces bandits de rebelles, DIEU seul connaitra les sort de tout un chacun, DIEU seul connaitra la fin de ce malheureux conflit qui a des milliers de l’OTAN. PITIE L’AFRIQUE.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom