Top

Le point sur Luka Magnotta, le cannibale de Montréal

le 4 juin 2012 à 13:18 

magnotta cannibale parisLa cavale de Luka Rocco Magnotta, âgé de 29 et soupçonné d’avoir tué et mangé un jeune homme, continue. La police est sur ses traces alors qu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international depuis qu’il a été aperçu en France. Le point sur l’enquête et sur ce jeune homme particulièrement dérangé et dangereux.

Luca Rocco Magnotta a été un acteur porno jouant dans des rôles bisexuels ainsi qu’un prostitué. C’est d’ailleurs dans ce cadre que, semble-t-il, il aurait rencontré sa victime, Jun Lin, dont la vidéo du meurtre continue de traîner sur la toile malgré les efforts de la police pour la faire disparaître. Il aurait ensuite envoyé des morceaux de la victime par la poste, à l’attention du parti conservateur et du parti républicain du Canada.

En traçant son téléphone portable, la police a pu retrouver sa trace en France, plus précisément à Bagnolet dans la banlieue parisienne. Une vidéo de surveillance le montre dans un aéroport, piste suivie pour en retrouver la trace ensuite en France.

Sa victime, Jun Lin, âgée de 33 ans, était un étudiant chinois qui aurait eu un rendez-vous galant avec l’ancienne star du porno. Son corps a été découpé et son torse a été retrouvé dans une poubelle près du domicile de Magnotta. Toutefois, la police canadienne a réouvert plusieurs enquête non résolues pensant que Magnotta pourrait être impliqué dans d’autres meurtres sur le territoire canadien.

Le 26 Mai dernier, Luka Magnotta aurait pris un avion en direction de Paris, une information confirmée par divers témoins ainsi que par divers écrits retrouvés dans l’appartement du meurtrier à Montréal.

Un homme parisien aurait passé deux nuits avec lui après que les deux se soient rencontrés dans une boîte de nuit gay. Il aurait ensuite découvert l’identité et l’horrible vérité sur son hôte grâce à la photo de Magnotta qui a fait le tour du web. Depuis, plusieurs témoins pensent l’avoir vu dans Paris, des témoins retenus crédibles par les forces de police.

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Il aurait passé plusieurs jours dans le quartier Bastille, à Paris, sortant dans des bars le soir. Il aurait logé dans un hôtel peu cher dans la banlieue est de Paris, à Bagnolet. Il y aurait demeuré au moins jusqu’à vendredi soir.

La vidéo du meurtre a été qualifiée de vraie par les experts de la police. On y voit Magnotta en train de tuer Jun Lin avec un pic à glace, le décapiter, le découper en morceaux, violer les restes de son corps puis en manger des bouts.

Magnotta, connu aussi sous le nom d’Eric Newman Clinton ou encore de Vladimir Romanov, pourrait s’être enfui en Europe de l’Est après son séjour à Paris. Une déduction issue de ce nom à consonance russe avec lequel il est aussi connu.

Selon son ancienne petite amie, une transexuelle appelée Nina Arsenault avec laquelle il aurait eu une liaison il y a une dizaine d’années, il n’aurait cessé de rigoler sur le fait de tuer des animaux et des humains. Luka Rocco Magnotta avait en effet aussi posté, en 2010, des vidéos où il torturait et tuait des chatons.

Plusieurs associations de droits des animaux l’avaient dans son collimateur à cause de ses violences envers les chats, y compris des actes sexuels sur les corps des animaux.

Magnotta aurait, selon une rumeur, eu une relation avec Karla Homolka, une tueuse et violeuse en série de jeunes filles qui a sévit au Canada.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 1,00 de 5)
Loading...

3 Réponses à “Le point sur Luka Magnotta, le cannibale de Montréal”

  1. Decrauze 5 juin 2012 12:41

    Un fait divers en forme de barbarie individuelle qui ne doit pas occulter les atrocités institutionnalisées, pernicieuses, qui rythment notre époque, ni plus ni moins que les périodes antérieures, d’ailleurs. De là à développer sa fibre misanthropique : ôte-toi de mes ténèbres, tu m’indiffères !

  2. darma 4 juin 2012 14:34

    Non non, le cannibale de Montréal dans le sens où le meurtre de Jun Lin s’est déroulé à Montréal. Sinon, il est né à Scarborough, dans l’Ontario.

  3. Marc Boilard 4 juin 2012 14:11

    Le titre ne serait pas plutôt ( le cannibale de Toronto ) Un peu de professionnalisme de votre part S.V.P !

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom