Top

Le processus de transition a débuté en Libye, Kadhafi demeure introuvable

le 4 septembre 2011 à 11:32 

Mustapha Abdeljalil, président du Conseil national de transition libyen (CNT), a annoncé avant-hier à Benghazi que le CNT déménagera «la semaine prochaine» à Tripoli, désormais sous le contrôle des nouveaux dirigeants.

«Nous irons à Tripoli la semaine prochaine. Tripoli est notre capitale», a déclaré Mustapha Abdeljalil devant des dignitaires tribaux et militaires, les remerciant pour le soutien apporté à la rébellion.

Deux semaines après la prise d’assaut de Tripoli, après que la capitale libyenne ait retrouvé son calme, Ahmed Darrat, «ministre» de l’Intérieur du CNT libyen a appelé, au nom du président du CNT, les combattants non Tripolitains à rentrer chez eux. A ce propos, il dira que le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, «a demandé cette procédure. Nous la soutenons parce que Tripoli est libre et chacun devrait quitter la capitale et rentrer dans sa ville natale». Assurant qu’«à partir de samedi (hier), un grand nombre de forces de sécurité et de policiers vont retourner au travail (…) Nous avons des plans pour assurer la sécurité de la ville et les sites stratégiques qui peuvent être visés».

«Ce plan sera appliqué à partir de samedi», a-t-il précisé. Par ailleurs, Ahmed Darrat annoncera qu’il n’y aura pas de représailles au sein des forces de sécurité, affirmant que «les membres de la police ne se sont pas battus, ils sont tous des révolutionnaires et nous n’avons pas de problème avec eux parce qu’ils servaient l’Etat et non le régime». Néanmoins, il soutiendra qu’«il y a des membres des forces de sécurité qui sont impliqués dans des faits de corruption et qui ont du sang sur les mains. Ils sont maintenant neutralisés et nous allons prendre les mesures nécessaires contre eux. Cela concerne moins de 30 officiers».

Par ailleurs, Abdullah Naqir, chef du nouveau conseil militaire formé récemment à Tripoli, a indiqué que «la responsabilité de sécuriser Tripoli doit être entre les mains des Tripolitains». Toutefois, le conseil dirigé par Abdullah Naqir s’est lui-même inquiété de la prolifération de groupes paramilitaires dans la capitale. De son côté, Abdurrahmane Al-Keib, qui représente Tripoli au CNT et participe à la gestion de la crise dans la capitale, a déclaré que «tous ceux qui sont prêts à aider au maintien de la paix dans la ville et en Libye sont les bienvenus», à condition de respecter l’autorité.

Quant au responsable des affaires militaires au sein du CNT libyen, Omar Al-Hariri, il a indiqué que l’armée nationale libyenne était en train d’être reconstruite en tant que principal garant de la sécurité dans le pays. Aussi, dira-t-il : «Nous avons commencé la création d’une nouvelle armée nationale pour protéger la démocratie, les institutions et les civils innocents». En outre, Abdul Razaq Moukhtar, chef de l’équipe en charge de la gestion de la crise, poursuivra : «Nous voulons prouver au monde (…) que nous sommes capables de reconstruire notre pays».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

Une réponse à “Le processus de transition a débuté en Libye, Kadhafi demeure introuvable”

  1. Censuré 4 septembre 2011 11:59

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom