Top

L’Algérie bloquée sous les flocons de neige

le 5 février 2012 à 23:10 

En plus des perturbations sur le réseau routier et les coupures d’électricité, d’eau et surtout de gaz, ces intempéries ont fait au moins dix morts.

L’Algérie grelotte. Depuis jeudi dernier l’Algérie est largement paralysée par la neige et le grand froid qui sévissent dans plusieurs régions du pays, durement touchées par ces intempéries qui ont causé la mort au moins de dix personnes, selon un bilan de la Protection civile. Aussi bénéfiques qu’elles soient, ces chutes de pluies et de neige ont causé des désagréments ainsi que des dégâts humains et matériels. Routes coupées à la circulation, effondrements, coupures d’électricité, d’eau et de gaz, pénurie d’aliments… les Algériens sont lourdement pénalisés par ces intempéries qui, pourtant, font le bonheur de certains (voir l’article).

A ces désagréments inéluctables s’ajoute le manque de moyens susceptibles de pallier un tant soit peu les aléas de la météo. Il est vrai que les chutes de neige n’arrivent qu’une fois tous les trois ou cinq ans, mais notre pays manque des moyens élémentaires pour remédier aux coupures survenues sur le réseau routier. Plusieurs localités, faute de chausse-neige, sont isolées depuis plusieurs jours. Compte tenu des besoins d’approvisionnement en denrées alimentaires, les habitants de certaines localités éprouvent toutes les peines du monde à s’approvisionner en gaz butane, indispensable en pareille circonstance. L’ampleur des dégâts, tant humains que matériels, occasionnés par ces intempéries renseignent sur la fragilité de nos immeubles et infrastructures qui s’effondrent aux moindres chutes de pluie.

Au moins dix personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la route, des asphyxies par le monoxyde de carbone, des effondrements d’habitations et une autre a été emportée par les eaux de l’oued Safsaf (Skikda) au cours des dernières 48 heures, suite aux intempéries qui frappent le pays depuis jeudi. La Protection civile déplore cinq personnes asphyxiées dont deux à Djelfa, deux à Sétif, et une à Relizane, tandis que neuf autres ont été secourues. Par ailleurs, les intempéries qui touchent le pays depuis jeudi ont fait quatre (4) morts et quatre (4) blessés dans autant d’accidents de la route.

En prévision d’éventuelles urgences en raison des intempéries, la direction générale de la Protection civile a multiplié ses effectifs au niveau des unités des départements frappées par la vague de froid et mobilisé les moyens matériels et humains nécessaires aux opérations de secours. Aussi, les services de la Protection civile ont placé 69 personnes sans domicile fixe (SDF) au niveau national, dont 11 à Alger, dans des centres d’hébergement et des hôpitaux pour recevoir les soins, et leur a fourni des couvertures, des matelas et de la nourriture.

Le réseau routier fortement paralysé

Les intempéries ont entraîné la fermeture de plusieurs axes routiers à travers le territoire national. Ainsi, plusieurs axes routiers (routes nationales, chemins de départements et communaux) étaient hier toujours coupés à la circulation dans 30 régions du pays, suite aux fortes chutes de neige enregistrées durant les dernières 48 heures, a indiqué la Gendarmerie nationale dans un point de situation établi à 13h. L’amoncellement de neige est à l’origine de la coupure de ces routes à la circulation, a précisé la même source.

La circulation ferroviaire, trains de voyageurs et de marchandises, à partir d’Alger vers l’Est et l’Ouest du pays est également interrompue à cause de l’enneigement des voies ferrées, selon la Gendarmerie nationale. Par ailleurs, dix personnes ont trouvé la mort et 122 autres ont été blessées dans 48 accidents de la circulation causés par les mauvaises conditions météorologiques, a indiqué le chargé de la prévention routière à la direction générale de la Gendarmerie nationale, le commandant Azote Latrach.

En ce sens, les citoyens sont priés d’éviter les déplacements «inutiles» en raison des fortes chutes de neige, les automobilistes à limiter la vitesse afin d’éviter les dérapages sur des chaussées devenues glissantes sous l’effet de la neige, a-t-on recommandé.

[poll id= »121″]

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom