Top

Claude Guéant : Le ministre de l’intérieur est-il un récidiviste ?

le 6 février 2012 à 18:43 

«C’est une énième provocation pitoyable d’un ministre réduit à un rôle de rabatteur de voix du Front national.»

C’est en ces termes que le Parti socialiste a qualifié les propos du ministre français de l’intérieur, Claude Guéant, qui a affirmé que toutes les civilisations ne se valent pas.

L’ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007, Ségolène royale a fustigé «des propos obscurantistes et dangereux, parce que derrière le choc des civilisations, il y a la guerre.» De son côté, l’association anti-raciste SOS Racisme avait dit «espérer un démenti urgent» des propos de M. Guéant.

Pour le député socialiste Jean-Christophe Cambadélis, «il s’agit au travers d’un glissement sémantique, apparemment anodin, de stigmatiser sous le vocable ‘’civilisation’’, l’Islam censé être inférieur… C’est le lointain écho du discours de Dakar de 2007 où Nicolas Sarkozy avait affirmé que l’homme africain n’était ‘’pas assez entré dans l’Histoire’’.»

Ces derniers mois, Claude Guéant avait déjà suscité la controverse, déclarant notamment en avril que l’augmentation du nombre de fidèles musulmans posait «problème», ou en désignant Roms ou Comoriens comme principaux acteurs de la délinquance en France. «Nous devons protéger notre civilisation» et «Contrairement aux socialistes, je pense que toutes les civilisations ne se valent pas».

C’est donc, ces deux phrases prononcées samedi, devant des étudiants qui ont suscité ce tollé général. Le ministre récidiviste a affirmé hier sur RTL qu’il «ne regrette pas» sa déclaration de samedi sur l’inégalité des civilisations, «mais je regrette que certains à gauche continuent à extraire des petites phrases de leur contexte et enlèvent ainsi la dignité du débat démocratique». Ces propos, rapportés par un site internet lié à une école de journalisme de Paris, ont été tenus samedi à l’Assemblée nationale lors d’une réunion à huis clos avec le syndicat étudiant UNI, lié à la droite radicale. Hier, Guéant a tenu à préciser que «cela veut dire très clairement que, pour nous, tout ne se vaut pas.

Pour la gauche, apparemment, si j’en juge par les réactions que j’ai entendues ce matin, tout se vaut», a ajouté Guéant. Je ne vise aucune culture en particulier, a ajouté le ministre au micro de France Inter. Cela étant, toutes les civilisations, toutes les pratiques, toutes les cultures, au regard de nos principes républicains, ne se valent pas.» Le ministre a alors fourni deux exemples se rapportant à l’Islam. « Se pose la question de l’interdiction du voile intégral à l’Assemblée nationale.

«Eh bien, la majorité vote l’interdiction du voile intégral et le Parti socialiste ne participe pas au vote.» Autre exemple, a-t-il poursuivi, les prières de rue. «J’ai entendu un responsable socialiste très important dire que ça ne gêne personne ; mais si, ça gêne beaucoup de Français.»

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Claude Guéant : Le ministre de l’intérieur est-il un récidiviste ?”

  1. le journal de personne 6 février 2012 23:57

    La civilisation expliquée à mon chien

    – assez! C’en est assez ! Je suis fâchée ! Petit fasciste !
    – je ne vais pas aller par 4 chemins…
    – parce que TU crois qu’il y en a qu’un !
    – détrompe-toi, il en a plusieurs
    – tu n’es pas seul au monde… il n’y a pas qu’un seul monde… et si tu ne le crois pas c’est parce que tu es immonde.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/02/la-civilisation/

    CLIC : http://www.lejournaldepersonne.com/2012/02/la-civilisation/

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom