Top

Wikileaks : révélations sur la Syrie

le 6 juillet 2012 à 8:18 

À l’heure où Julien Assange, fondateur de Wikileaks, se trouve depuis le 19 juin sous la protection de l’ambassade équatorienne à Londres, où il s’est réfugié afin d’échapper à son extradition en Suède, le site refait parle de lui, en publiant ce jeudi 2,5 millions de courriers électroniques sur la Syrie, mettant en cause des entreprises occidentales.

Nouveau coup de tonnerre chez Wikileaks qui commence à être habitué à déclencher des tempêtes, chaque fois qu’elle publie quelque chose.

Le site a commencé à publier quelque 2,5 millions de mails et correspondances qui établissent des liens entre des sociétés occidentales et le pouvoir à Damas. Ce sont 2.484.899 mails écrits entre 2006 et 2012, en arabe, russe ou anglais qui viennent d’être révélés au grand jour. Ils proviennent de « personnalités politiques syriennes, de ministères et d’entreprises » a déclaré Sara Harrison, porte-parole de l’organisation.

« Ils révèlent comment les sociétés occidentales disent une chose et en font une autre » a ajouté la porte-parole, lors d’une conférence à Londres. Wikileaks affirme ainsi détenir du groupe de défense italien Finmeccanica, contrôlé par l’État transalpin, de continuer à aider Damas dans le renforcement de ses systèmes de communications après le début du conflit, en mars 2011.

Le journal italien L’Espresso reprend les documents confidentiels de Wikileaks. « Il annonce l’arrivée d’ingénieurs de Selex à Damas pour enseigner l’utilisation du réseau de communication et son emploi aussi sur les hélicoptères, en date de février 2012 quand le drame syrien est déjà une affaire mondiale. »

Bien remarquée en diffusant 250.000 télégrammes diplomatiques américains, sur la guerre en Afghanistan et en Irak, Wikileaks n’en est pas à son premier fait d’armes. Pour Assange, les derniers documents sortis par Wikileaks sont « embarrassants pour la Syrie mais sont également embarrassants pour les opposants extérieurs à la Syrie. »

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom