Top

Corne de l’Afrique : le fléau qui sévit en Somalie

le 6 septembre 2011 à 7:02 

Le fléau qui sévit en Somalie, en proie à une sécheresse aiguë et à la guerre civile ravageuse, est un drame humanitaire ignoré aux portes de l’Europe.

La crise humanitaire qui sévit durement en Somalie et dans la Corne de l’Afrique prend une dimension plus tragique. L’alerte a été lancée par l’ONU qui a averti, dans un rapport, que la situation risque de se détériorer davantage. La contagion a encore frappé la province de Bay, surnommée la «cité de la mort», où la malnutrition culmine à 58%.

Tout comme les 5 autres régions, l’état de famine est décrété dans cette zone du sud somalien contrôlée par les insurgés du Shabab désertant la capitale. Il est à signaler que les Nations unies déclarent une région en famine quand au moins 20% des foyers sont confrontés à une grave pénurie alimentaire, 30% de la population y est en état de grave malnutrition et le taux de mortalité quotidien est au moins de 2 sur 10.000 personnes.

«Au total, quatre millions de personnes sont en situation de crise en Somalie, dont 750.000 risquent la mort dans les quatre prochains mois», a prévenu le centre d’analyse pour la sécurité alimentaire (FSNAU) de l’ONU. En juillet, l’ONU craignait pour la vie de 450.000 personnes, sur une population estimée à moins de 8 millions d’habitants. Le fléau qui sévit en Somalie, en proie à une sécheresse aiguë et à la guerre civile ravageuse, est un drame humanitaire ignoré aux portes de l’Europe.

Face à la faiblesse de la contribution des donateurs (550 millions de dollars reçus par l’ONU sur les 1,6 promis) et la persistance de la guerre civile aux conséquences néfastes sur l’acheminement de l’aide alimentaire, la famine connaît une évolution tragique. Aux régions de Bas Shabelle et le sud de Bakol, au camp d’Afgoye abritant, au Nord de Mogadiscio, les 400.000 déplacés, et à la province de Bay, aux districts de Balaad et d’Adale et à la province de Bay, le risque pèse également sur les provinces de Juba, Gedo et Hiiran qui figurent dans la nouvelle liste noire de l’ONU.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom