Top

« Eduquer les enfants au sexisme » dès la maternelle ?

le 6 novembre 2012 à 10:47 

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, souhaite lutter contre le sexisme dès l’école maternelle, en instaurant un plan d’action baptisé « ABCD de l’égalité ». Mais ce projet est encore loin de faire l’unanimité.

Lutter contre les clichés du sexisme à l’école maternelle… Cette phrase endosse à elle seule la complexité de la tâche, quand on s’aperçoit que le nom de l’école pour les trois à six ans fait directement référence au cliché de la femme au foyer, qui doit s’occuper des enfants : l’école maternelle, c’est l’école qui materne, et qui s’occupe des enfants comme une mère

La ministre des droits des femmes compte bien « éduquer les enfants au sexisme, à la parité hommes-femmes, à la notion de respect envers l’autre sexe, et aux violences subies par les filles, le tout en collaboration avec les enseignants, et les chefs d’établissement ».

Les grandes lignes de ce programme, dénommé « ABCD de l’égalité », ont déjà été présentées, et seront expérimentés dès le deuxième semestre de l’année 2013 dans plusieurs écoles. Les avis sur ce sujet sont cependant mitigés sur ce projet.

Sebastin Sihr, secrétaire général du SNUIPP-FSU (principal syndicat des professeurs des écoles), juge plutôt positif cette mesure, mais craint une surcharge malheureuse des programmes scolaires : « Attention quand même à ne pas trop charger la barque, que chaque problème de la société ne se transforme pas en commande éducative qui vient alourdir à chaque fois les programmes.

« Il ne faut pas en faire une matière, mais il faut simplement que ces questions soient prises en charge dans l’école et les programmes, sans pour autant les alourdir », ajoute-t-il.

Valérie Marty, présidente de la PEEP (fédération des parents d’élève de l’enseignement public), est de son côté beaucoup plus réticente à ce projet, ayant peur que l’on donne à l’école un rôle qui n’est pas le sien.

Elle rappelle « qu’il faut laisser à l’école ses premières compétences et arrêter de lui redonner d’autres rôles, car le premier objectif, c’est quand même que nos enfants sachent lire, écrire, s’insérer professionnellement »

« Les problèmes de société sont des problèmes qu’ils trouvent dans notre société, c’est peut être aux adultes de changer leur comportement pour que les enfants et la société future soient différents », explique Me Marty.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom